Terrorisme: La Côte d' Ivoire et le Bénin dans le viseur d' Al Qaïda

Le groupe terroriste Al-Qaïda développerait actuellement un « projet d’expansion » vers le golfe de Guinée, en particulier la Côte d' Ivoire et le Bénin, a révélé lundi 1er février 2021, Bertrand Emiré, chef des renseignements français.   

Des groupes terroristes menacent la Côte d' Ivoire, les révélations du chef des renseignements français

Bernard Émié participait lundi dans la matinée, à un comité exécutif consacré à la lutte antiterroriste sur la base aérienne d’Orléans-Bricy, lors duquel il s’est entretenu avec Florence Parly ainsi qu’avec le chef d’état-major des Armées, le général François Lecointre. Il a, à l'occasion, présenté des images qui montraient un rassemblement tenu dans le centre du Mali en février 2020 entre les plus hauts responsables jihadistes de la région, dont l’objet, selon lui, était « la préparation d’opérations de grande ampleur sur des bases militaires » dans des pays du golfe de Guinée, notamment la Côte d’ Ivoire et le Bénin.

« L'objet de cette réunion était la préparation d'opérations de grande ampleur sur des bases militaires», a affirmé Bernard Emié sans fournir de détails. «C'est là que les chefs d'Al-Qaïda au Sahel ont conçu leur projet d'expansion vers les pays du Golfe de Guinée», a-t-il ajouté. «Ces pays sont désormais des cibles eux aussi et pour desserrer l'étau dans lequel ils sont pris et pour s'étendre vers le sud, les terroristes financent déjà des hommes qui se disséminent en Côte d' Ivoire ou au Bénin», a confié Bertrand Emiré, ajoutant que «des combattants ont été envoyés aux confins du Nigeria, du Niger et du Tchad».

Étaient présents à cette réunion de février 2020, des responsables jihadistes de premier plan dont Iyad Ag Ghaly du groupe de soutien à l’ Islam et aux musulmans (GSIM), Amadou Koufa, chef de la katiba Macina; et Abdelmalek Droukdel, chef historique d'Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), tué en juin 2020 par les forces françaises dans le nord du Mali. Le chef de la DGSE a révèlé qu' Iyad Ag Ghaly n’est pas un homme qui pense le terrorisme, mais quelqu’un qui le pratique quotidiennement.

«Iyad Ag Ghaly incarne la stratégie d'Al-Qaïda au Sahel. Ce n'est pas un homme qui pense le terrorisme, c'est un homme qui le pratique au quotidien. Il n'hésite pas à se mêler à ses troupes assoiffées de violence; il n'hésite pas à prendre lui-même les armes», a fait savoir Bernard Emié. Le Sahel est en proie aux groupes djihadistes liés soit à Al-Qaïda soit au groupe État islamique (EI), et implantés dans des zones largement délaissées par les pouvoirs centraux. La Côte d’ Ivoire a connu récemment des incursions de ces hommes armés sur son territoire. En juin 2020, l’attaque du poste frontalier de Kafolo avait fait plus d’une dizaine de morts dans les rangs des soldats ivoiriens.


Jean Kelly Kouassi
Afrique-sur7

Laisser un commentaire

PEAK : 1701000 : 1.62 mb
MEMORY : 1501520 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.