Terrorisme : Téné Birahima confie le Nord ivoirien à Score Technologies

Téné Birahima Ouattara est déterminé à barricader la Côte d'Ivoire, dans ses frontières nord, contre la menace terroriste. Le ministre ivoirien de la Défense a, pour ce faire, sollicité Score Technologies pour en assurer la surveillance.   

Téné Birahima débloque près de 14 milliards FCFA pour enrôler Score Technologies

La Côte d'Ivoire est confrontée à une réelle menace terroriste dans sa partie septentrionale. En réaction aux attaques djihadistes perpétrées contre Kafolo, Téhini, Tougbo, Kamonokaha et bien d'autres localités à la frontière ivoiro-burkinabè, Téné Birahima Ouattara a décidé de sortir de la grande artillerie pour mener cette guerre asymétrique contre un ennemi sans visage.

Mais avant de lancer l'assaut, le ministre de la Défense a d'abord pris soin de parcourir des capitales de la sous-région, notamment Ouagadougou et Bamako, afin d'y rencontrer ses homologues en vue d'une mutualiser des forces pour combattre le terrorisme.

C'est dans ce contexte, qu'un hélicoptère de type MI-24, en mission de reconnaissance dans le Nord ivoirien, s'est écrasé à deux kilomètres de la localité de Togolokaye, dans le département de Téhini, avec à son bord, cinq membres de l'équipage, qui ont tous péri dans le crash.

Mais loin de s'en laisser démonter, « Photocopie », frère cadet du Président Alassane Ouattara, a décidé de confier la surveillance de la frontière nord de la Côte d'Ivoire à Score Technologies, une société américaine. À croire Africa Intelligence, ce marché s'élève à 25 millions de dollars US, soit environ 14milliards de FCFA.

Et ce, au détriment de la société française Thales, l'un des leaders européens de la fabrication et de la commercialisation d'équipements et de systèmes électroniques destinés aux secteurs de l'aérospatial, du transport, de la défense et de la sécurité.

Notons par ailleurs qu'en juin dernier, Africa Intelligence indiquait que Téné Birahima Ouattara avait signé un contrat avec Technology & Sécurité Developments (TSD), une entreprise espagnole spécialisée dans la fabrication de véhicules de sécurité. Des véhicules de type MRAP (Mine-Resistant Ambush-Protected Vehicle) pour un montant de 20 millions d’euros, soit 13 milliards 90 millions de FCFA.


Dreyfus polichinelle
Afrique-sur7

Laisser un commentaire

PEAK : 1741400 : 1.66 mb
MEMORY : 1547704 : 1.48 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.