Publicite

Tiken Jah: « Je suis déçu du Président, il se met en danger et met son pays en danger, c’est dommage »

Dans un entretien accordé à BBC, il y a quelques heures, le célèbre reggaeman ivoirien Tiken Jah a chargé à nouveau le Président Ouattara en attaquant sa gouvernance et surtout en critiquant son hypothétique 3e mandat en 2020. L’artiste engagé se dit très déçu du Chef de l’Etat qui mettrait en danger sa vie ainsi que celle de la Côte d’Ivoire.
Publicite

Tiken Jah formel sur le 3e mandat du Président Ouattara

Le lundi 16 juillet 2018, au cours de l’Assemblée Générale constitutive du part unifié RHDP, le Président de la République SE Alassane Ouattara avait déclaré, un peu à la surprise générale, qu’il était temps de passer le flambeau à la nouvelle génération. Loin de se réjouir béatement de cette annonce, peut-être par prudence, le chanteur dit que la promesse n’engage que le Président. « Je pense que la dernière déclaration d’Alassane Ouattara sera respectée pour lui-même » a-t-il laissé entendre. Toutefois il reconnait que la classe politique doit se renouveller, qu’il faut « une nouvelle génération qui est en phase avec les nouvelles technologies, qui a voyagé, qui peut apporter quelque chose de positif au pays ». Comme pour rester constant avec lui-même, il rappelle, à toute fin utile, qu’il y a toujours « deux portes, la petite de l’histoire et la grande ». 

Seul un clan profite de la croissance économique

Le reggaeman interplanétaire, jugé autrefois pro-Ouattara, ne s’est pas arrêté au 3e mandat du Président de la République. Il s’est aussi attaqué à sa gestion de l’économie nationale : « La Côte d’Ivoire a beaucoup d’argent aujourd’hui, sauf que cet argent a été partagé. Nous, nous n’avons rien vu, le gars d’Abobo n’a rien vu. On a l’impression que sur les millions d’habitants de la Côte d’Ivoire, il y a mille personnes qui ont pris le gombo », observe-t-il. Pour l’artiste, il y a clairement mauvaise répartition des fruits de la croissance. En effet, cette croissance n’est pas inclusive selon plusieurs rapports d’organismes internationaux. C’est donc tout naturellement que les Ivoiriens se plaignent tout le temps de ne pas voir les retombées de cette croissance à deux chiffres dans leurs assiettes. Mais le Gouvernement appelle à la patience et table d’abord sur la construction des infrastructures, qui précèdent le développement. 

L’union des Ivoiriens contre la Troïka

Au regard de tout ce qu’il constate en Côte d’Ivoire, Tiken Jah se dit désabusé par celui qu’il avait soutenu dans le passé : « Je suis déçu du Président, il se met en danger et met son pays en danger, c’est dommage. ». Mais il n’est pas que déçu du Président. Il est aussi de toute la classe politique ivoirienne monopolisée par les trois grands : RDR, PDCI et FPI. C’est pourquoi le reggaeman appelle les Ivoiriens à s’unir contre cette Troïka « maléfique ». « Il faut savoir que les Ivoiriens sont fatigués, divisés, ils ne sont pas réconciliés. Il faut qu’ils se mettent ensemble pour affronter ces hommes politiques. Il y a trois clans qui sont là et qui ne sont pas capables de se mettre ensemble pour défendre l’intérêt général. La santé, l’éducation, la création d’emplois, l’hôpital (…) On peut soutenir Gbagbo comme Alassane, comme Bédié, mais dès qu’on touche à tout ce que j’ai cité, c’est une lutte commune. », a-t-il interpellé. 


Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1720112 : 1.64 mb
MEMORY : 1495776 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.