Publicite

Côte d’Ivoire : Après le décès de Sangaré, Georges-Armand Ouégnin reçu par Laurent Gbagbo pour lui exprimer ses condoléances

Selon un communiqué de presse, signé de Franck Anderson, porte-parole adjoint d’Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté (EDS), George-Armand Ouégnin a été reçu en audience, ce vendredi, par Laurent Gbagbo, au pénitencier de la Cour Pénale Internationale. Le président de l’EDS y était pour exprimer ses condoléances à l’ancien Chef d’Etat, après la mort de son « jumeau » Aboudramane Sangaré.
Publicite

Présenter ses condoléances et donner les nouvelles du pays

Selon un communiqué du porte-parole de l’EDS, Franck Anderson, le professeur Georges-Armand Ouégnin a été reçu en audience, ce vendredi, par Laurent Gbagbo, au pénitencier de la Cour Pénale Internationale (CPI), à La Haye. Au cours de cette 4e rencontre, à sa demande, le président de l’EDS a exprimé à l’ancien chef d’Etat ivoirien, les condoléances les plus attristées des membres de sa plateforme politique, qui vient de perdre son fondateur et 1er vice-président, par ailleurs président par intérim du FPI, feu Aboudramane Sangaré, décédé le samedi 3 novembre 2018.
Le professeur George-Armand Ouégnin a profité de l’audience, à lui accordée, pour faire le point de l’actualité nationale et des activités de sa plateforme politique d’opposition. Le président de l’EDS a aussi réaffirmé à son référent politique, tout le soutien et l’engagement des siens à ses côtés, en ces périodes difficiles pour lui.

Laurent Gbagbo demande à son visiteur de continuer le combat tout en œuvrant pour la paix et la réconciliation

Pour sa part, relève le communiqué, Laurent Gbagbo s’est réjoui de cette 4e visite du président de l’EDS, qui témoignerait ainsi de sa constance et de sa fidélité à sa personne et à l’idéal politique qu’il promeut. Aussi, l’a-t-il chargé d’exprimer au peuple ivoirien, notamment à ses nombreux partisans, toute sa gratitude et son infinie reconnaissance pour leur soutien, leur solidarité et leur mobilisation à l’occasion des obsèques du président Aboudramane Sangaré. Pour l’ancien président ivoirien, la meilleure façon d’honorer la mémoire de son « jumeau » Sangaré, c’est de continuer le combat dans les sillons que ce dernier a tracés. Le président Laurent Gbagbo a félicité EDS et ses dirigeants et les a exhortés à poursuivre, avec plus de détermination, le combat pour une Côte d’Ivoire démocratique, réconciliée et prospère dans la stabilité et la paix car pour lui, rapporte Franck Anderson, la Côte d’Ivoire c’est « notre patrimoine commun que nous devons préserver dans l’amour, dans la paix et dans la fraternité ».

Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1706112 : 1.63 mb
MEMORY : 1475888 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.