Côte d’Ivoire : Coupures d’électricité, voici les mesures du gouvernement

De longues coupures d’électricité touchent depuis plusieurs semaines, toutes les grandes villes du pays, en particulier la capitale économique, Abidjan. La grogne monte au sein des ménages, des entreprises… Populations et Industriels se montrent de plus en plus préoccupés par cette situation qui peine à trouver solution. La Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE) est pointée du doigt.   

En vue de faire face au problème interne d’alimentation qui se pose actuellement, la Côte d’Ivoire a décidé de réduire sa fourniture d’électricité dans la sous-région ouest-africaine, passant ainsi de 200 MW à 60 MW, a annoncé vendredi dernier, le ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie, Thomas Camara.

La Côte d’Ivoire exportait, avant les incidents, environ 11 % de la production nationale brute d’électricité vers six pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), notamment le Ghana, le Togo, le Bénin, le Burkina Faso, le Mali et le Libéria, a-t-il rappelé lors d’une conférence de presse.

Le directeur général de la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE), Ahmadou Bakayoko, a annoncé que la fourniture d’électricité sera “rationnée”, dès ce lundi 10 mai, dans les ménages et le secteur industriel. Ainsi, Au niveau des ménages, les coupures dureront près de 6H de temps par jour. Les plages horaires sont de 06H à 12H, de 12H à 18H ou de 18H à 24 H. Le DG de la CIE a promis que la priorité va être donnée aux coupures dans la journée.

Concernant les industriels, M. Bakayoko a précisé que la compagnie a tenu compte des rythmes de production, soulignant qu’avec le secteur privé représenté au sein d’un comité de veille, il a été convenu qu’il y ait des blocs de jours de travail et des blocs où ils ne travailleront pas.

Des dispositions ont été prises pour amoindrir les souffrances des populations. « La situation de rationnement prévoit 6 heures de coupure d’électricité par jour dans les ménages et devrait durer 3 mois avec un retour à la normale dans le mois de juillet », a indiqué le ministre.

Selon M. Camara, cette situation de déficit d’électricité est due à une insuffisance d’eau dans les barrages hydroélectriques causée par la sécheresse. Il a précisé que le pays accuse actuellement un déficit de près de 200 MW.

La Côte d’Ivoire a donc décidé de réduire ses exportations d’électricité de 200 à 60 MegaWatts du fait de cette situation de rationnement. Le ministre Thomas Camara tient à préciser qu’il ne s’agit pas d’une situation de délestage, mais d’une situation de rationnement de l’électricité. Le gouvernement se donne trois mois pour régler définitivement le problème.


Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1704416 : 1.63 mb
MEMORY : 1503104 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.