Côte d’Ivoire : Duel Patrick Achi - Bictogo, Alassane Ouattara tranche en faveur du PM

Alassane Ouattara n'a pas mis du temps à réagir face à la bataille de leadership qui oppose Patrick Achi et Adama Bictogo pour le contrôle des ministres. Le président ivoirien a clairement tranché en faveur du chef du gouvernement au détriment du Directeur exécutif du RHDP, parti au pouvoir, apprend-on d'Africa Intelligence.   

Patrick Achi - Bictogo : À qui doivent obéir les ministres ? La réponse d'Alassane Ouattara

Faire la part des choses entre l'action gouvernementale et la vie du parti, tel est l'étau dans lequel sont pris les ministres issus du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, au pouvoir). Ce qui a engendré un véritable bras de fer entre le chef du gouvernement et le Directeur exécutif du RHDP.

Le Premier ministre Patrick Achi s'est d'ailleurs plaint de cette situation qui est de nature à saper son autorité et surtout à « court-circuiter » son emprise sur les ministres quant à l'exécution de leur cahier de charges. Le locataire de la Primature pense d'ailleurs à instaurer un système d' « autorisation » pour les ministres qui souhaiteraient s'impliquer dans les affaires du parti présidentiel, le RHDP. Un confrère ivoirien, Le Bélier, révélait à juste titre à sa Une de ce mardi : « Relance du dialogue politique, Patrick Achi se heurte aux faucons du RHDP. »

Loin de s'accommoder de cette querelle de clocher entre ses proches collaborateurs, Alassane Ouattara est monté au créneau pour mettre les points sur les « i » et faire la part des choses entre les affaires du parti et la conduite des affaires de l'État. Le dernier conseil des ministres du 8 septembre 2021, marquant la rentrée gouvernementale, a été donc une occasion opportune pour le président ivoirien de remonter les bretelles à ceux des membres de l'équipe gouvernementale, qui trainent les pas dans les réformes en cours, au profit des affaires du parti.

Mieux, le chef d'État a clairement réitéré la prééminence de l'autorité du Premier ministre Patrick Achi face à Adama Bictogo, vice-président de l'Assemblée nationale. Voici donc tranché par le Président de la République, président du RHDP. La « trop grande influence » du Directeur exécutif du RHDP sur certains ministres du gouvernement vient ainsi d'être immolée sur l'autel de l' « autorité » du Premier ministre sur l'équipe gouvernementale. Ce qui pourrait assurément mettre fin à une certaine pratique consistant pour des ministres à évoquer des dossiers gouvernementaux lors des réunions du RHDP. Une rencontre est par ailleurs prévue entre le Président Alassane Ouattara et Adama Bictogo, ce jeudi 16 septembre 2021 pour discuter de la feuille de route du RHDP pour sa rentrée politique.


Dreyfus polichinelle
Afrique-sur7

Laisser un commentaire

PEAK : 1745424 : 1.66 mb
MEMORY : 1529488 : 1.46 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.