Publicite

Côte d’Ivoire : Le Gouvernement annonce la privatisation des Centres Hospitaliers et Universitaires (CHU)

Mercredi en Conseil des Ministres, le Gouvernement a adopté un projet de loi portant changement de dénomination des Centres Hospitaliers Universitaires (CHU) en Etablissements Publics Hospitaliers (EPH). En gros, les établissements de santé publics seront bientôt privatisés.
Publicite

Le Gouvernement assure que cette privatisation permettra une meilleure prise en charge du malade.

Une privatisation pour obtenir de meilleurs résultats

Mercredi, le Conseil des Ministres a annoncé un projet de loi portant changement de dénomination des Centres Hospitaliers Universitaires (CHU) en Etablissements Publics Hospitaliers (EPH). Ce qui signifie tout simplement que les établissements de santé publics seront privatisés. Grâce à cette privatisation, l’Etat de Côte d’Ivoire compte parvenir à une gestion optimisée de ces services publics et surtout à une meilleure prise en charge des malades.

Désormais, les établissements publics fonctionneront selon un mode de gestion privée, axée sur les résultats et la qualité des services. Mais le revers de la médaille est là. La population ivoirienne fera face à la cherté des soins.

Vers une hausse des soins de santé

Cette décision est très étrange puisqu’elle rame à contre-courant de la politique sociale du Gouvernement, tant tambourinée ces dernières années. A moins que l’Etat de Côte d’Ivoire ne subventionne ces Etablissements Publics Hospitaliers (EPH), le coût des prestations devraient augmenter. Les cotisations de la Couverture Maladie Universitaire (CMU) de 1000 Francs CFA exploseront, les acteurs du privé n’étant pas là pour faire de la philanthropie. Et même s’il y a subvention, l’on se rapprocherait un peu plus du modèle économique de l'hôpital (privé) mère enfant de Bingerville. Ce qui n’est pas de bon augure. Continuer le caractère social des CHU dans les EPH, voilà donc le défi à relever par l’Etat de Côte d’Ivoire. Celui-ci aurait peut-être mieux fait proposer une réelle réforme du secteur de la santé couplée à une amélioration des services, à travers notamment de bons plateaux techniques.



Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com


Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1707144 : 1.63 mb
MEMORY : 1479160 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.