Publicite

Côte d’Ivoire : Le Président Ouattara assiste ce jeudi à la cérémonie d’hommage aux soldats tués à Kafolo

Le chef de l’Etat prend part ce jeudi à la place d’armes du général du corps d’armée Ouattara Thomas d’Aquin de l’Etat-Major général des armées au plateau, pour la cérémonie d’hommage de la nation ivoirienne aux soldats morts dans l’attaque du poste mixte de Kafolo, à la frontière nord de la Côte d’Ivoire avec le Burkina Faso.   
Publicite

Une cérémonie de don et de soutien aux familles des soldats tués a été organisée ce mercredi 01 juin, en présence du ministre de la Défense Hamed Bakayoko. Il a assuré que les salaires des soldats tués lors de l’attaque terroriste le 11 juin à Kafolo seront maintenus « jusqu’à la fin de l’année » en soutien à leurs ayants droit.

« Le chef d’Etat-Major nous a fait des propositions pour que nous puissions maintenir les salaires au moins jusqu’à la fin de l’année pour que ce soit un soutien. Nous avons demandé que les enfants soient les pupilles de la nation », a ajouté le ministre, selon qui le bail des logements sera maintenu « jusqu’à une certaine période ».

L’attaque du poste de Kafolo, dans la nuit du 10 au 11 juin dernier, avait causé la mort de 13 personnes. Le 22 juin dernier, au cours d’une brève cérémonie en mémoire des soldats disparus, au nouveau camp militaire d’Akouedo, Hamed Bakayoko, ministre d’Etat, ministre de la Défense, qui avait à ses côtés le chef d’Etat-Major général des armées Lassina Doumbia, avait assuré que cette attaque ne resterait pas impunie. Il avait également précisé que plusieurs personnes impliquées dans l’attaque, dont le chef du commando, avaient été mises aux arrêts.

Le 25 juin dernier, au terme d’une réunion du Conseil national de sécurité, le général Doumbia Lassina avait donné plus de détails sur cette attaque. Il avait précisé qu’au 13ème jour des opérations de ratissage et de recherche, une trentaine de personnes avaient été arrêtées dont des combattants, des agents de renseignement et de logisticiens.

Il a ajouté que parmi les combattants arrêtés, figure le coordinateur de l’attaque de Kafolo, le nommé Sidibé Ali dit Sofiane, de nationalité burkinabé.


Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1732272 : 1.65 mb
MEMORY : 1507432 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.