Publicite

Côte d’Ivoire : Report de la présidentielle 2020 - budget de l’Etat pour l’année 2021 - la SOTRA à Bouaké… Ce qu’il faut savoir du dernier Conseil des ministres, avant l’élection présidentielle

Le mercredi 30 septembre 2020 s’est tenu un Conseil des ministres, à la Fondation Félix Houphouët-Boigny pour la Recherche de la paix, à Yamoussoukro. Cette réunion gouvernementale était placée sous la présidence de Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République, Chef de l’État. Sidi Tiémoko Touré, porte-parole du gouvernement, a fait le compte rendu du dernier Conseil des ministres avant l’élection présidentielle du 31 octobre prochain.   

Report de la présidentielle 2020

Le gouvernement ivoirien s’est prononcé sur le report de la présidentielle 2020, lors du compte rendu du Conseil des ministres. Le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement ivoirien, Touré Sidy Tiémoko, a affirmé que le report du scrutin présidentiel du 31 octobre prochain n’a aucune base constitutionnelle. « Nous sommes très sensibles aux sollicitations et sollicitudes des institutions internationales, de nos différents, amis, mais fondamentalement le report de ce scrutin n’a aucune base constitutionnelle », a affirmé le ministre lors de la traditionnelle conférence de presse sanctionnant le conseil des ministres.

Il a notamment invité la communauté internationale à plutôt accompagner la Côte d’Ivoire dans l’organisation de cette élection qui ouvrira l’ère de la troisième République telle que instituée par la nouvelle loi fondamentale non sans inviter les acteurs politiques à sortir de la logique du boycott.

Le projet de budget pour l’année 2021 adopté, 8621,1 milliards de FCFA

Le dernier conseil des ministres avant l’élection présidentielle du 31 octobre 2020 a été adoptée au cours de cette réunion, un projet de loi de finances portant budget de l’Etat pour l’année 2021.

Le projet de budget pour l’année 2021 élaboré sous la forme de budget programme est structuré en 35 dotations et 449 programmes budgétaires logés au sein des institutions et des ministères. Il s’équilibre en ressources et en charges à 8621, 1 milliard de FCFA et enregistre une progression de 6,9% par rapport au budget initial 2020.

Cet équilibre devrait évoluer pour atteindre, 9129,8 milliards de FCFA en 2022 et 9916,3 milliards de FCFA en 2023.

Le projet de décret pour l’année 2021 a été élaboré dans un contexte marqué par la maladie à coronavirus. Il vise à contribuer à la relance des activités économiques fortement impactées par les effets de la pandémie et à poursuivre les objectifs du Gouvernement orientés vers l’amélioration des conditions de vie des populations.

Un site déclaré d’utilité publique pour les installations de la SOTRA à Bouaké

L’Etat et la SOTRA ont convenu d’étendre le champ d’exploitation de l’activité de transport urbain à la Commune de Bouaké. La parcelle de terrain urbain formant le lot n° 1059 a été identifiée, dans le cadre de la mise œuvre de la Convention, pour abriter la future gare centrale de la SOTRA à Bouaké. 

Le Conseil a adopté un décret portant approbation et déclaration d’utilité publique de la parcelle de terrain urbain formant le lot n° 1059, sise au quartier Commerce, Commune de Bouaké, objet du titre foncier 3644 du Baoulé, destinée à accueillir la future gare de la Société de Transport Abidjanais, en abrégé SOTRA. Cette mesure vise à déclarer d’utilité publique l’îlot identifié en vue de la réalisation du projet.

Bonon et Gohitafla, érigés en départements dans la région de la Marahoué

Deux nouvelles circonscriptions administratives ont été créées ce jour par décret. Il s’agit des départements de Bonon et Gohitafla respectivement par réorganisation des départements de Bouaflé et de Zuenoula dans la région de la Marahoué. 

Le ressort territorial du département de Bonon comprend les Sous-préfectures de Bonon, de Zadiékra, les Sous-préfectures de Gueguessou, de N’Doucikankro, de Kpakuebo et de Tibiété. Le ressort territorial du département de Gohitafla comprend les Sous-préfectures de Gohitafla, de Iriéfla, et Maminidi, le département de Zuenoula comprend les Sous-préfectures de Zuenoula, de Kanzra, de Buebouzra, et de Zanzra.

 La création de ces nouvelles circonscriptions administratives répond au vœu ardent exprimé par les populations et fait suite à la promesse du président de la République d’élever les niveaux de représentation de l’État à l’échelon.

Acquisition de manuels scolaires et cahiers d’exercices dénommés « Mon Cahier quotidien »

Le Conseil a adopté une communication relative à l’acquisition de manuels scolaires et cahiers d’exercices dénommés « Mon Cahier quotidien ».

Ces différents supports didactiques ont été conçus pour prolonger l’activité pédagogique hors des salles de classe en vue d’améliorer les performances scolaires, en proposant aux élèves divers exercices de fixation et de consolidation. Le Conseil a décidé, pour la rentrée scolaire 2020-2021, d’acquérir progressivement ces supports pédagogiques en commençant par les classes du Cours Préparatoire (CP) et du Cours élémentaire (CE) pour tenir compte des contraintes budgétaires.

Ainsi, 9 081 551 manuels scolaires pour les classes de CE1 et de CE2, ainsi que 1 679 128 cahiers d’exercices « Mon Cahier quotidien » pour les classes de CP1 et de CP2 sont prévus pour être distribués gracieusement aux élèves pour un coût global de 9,7 milliards de francs CFA.

Centrale solaire photovoltaïque de Bingué-Bougou (Korhogo)

Le Conseil a adopté un décret portant déclaration d’utilité publique les sites affectés à la réalisation de la Centrale solaire photovoltaïque de 25 MWc et les infrastructures associées, situés à Bingué-Bougou (Korhogo).

La convention de concession entre l’État de Côte d’Ivoire et la société Korhogo Solaire, dont fait l’objet cette centrale, a été signée en novembre 2016 en vue d’accroître la capacité de production d’énergie électrique pour faire face à la forte demande en électricité que connaît le pays. Cette convention prévoit la mise à disposition d’un site d’une superficie de 51,53 hectares pour la construction des ouvrages de la centrale et de ses infrastructures associées. Cette mesure vise ainsi à accélérer la mise en œuvre du projet sur le site concerné.

Déclaration d’utilité publique de six (06) parcelles dans les localités de Kong, Korhogo, Man, Odienné, San Pedro et Séguéla

Le Conseil a adopté un décret portant déclaration d’utilité publique de six (06) parcelles d’une contenance de 34 hectares 28 ares 01 centiare, situées dans les localités de Kong, Korhogo, Man, Odienné, San Pedro et Séguéla.

Ces différents localités et sites ont été identifiés dans le cadre du Projet Plateforme Numérique de Développement et de Promotion de l’Artisanat (PNDPA), initié par le Gouvernement, pour abriter des infrastructures et des activités artisanales comportant, entre autres, la réalisation de centres de formation dédiés aux métiers de l’artisanat. Cette mesure vise à favoriser les conditions de réalisation dudit projet.

Déclaration d’utilité publique des îlots 86, 87, 90, 91, 92, 94 du lotissement Anono Palmeraie 3e tranche à Cocody

Le Conseil a adopté un décret portant déclaration d’utilité publique des îlots 86, 87, 90, 91, 92, 94 du lotissement Anono Palmeraie 3e tranche dans la Commune de Cocody. Dans la perspective de prévenir durablement le déficit de production d’eau potable dans le District autonome d’Abidjan, le Gouvernement a initié le projet d’alimentation en eau potable de la ville d’Abidjan à partir de la lagune Aghien. Ce projet comprend, notamment la réalisation de deux (02) nouveaux réservoirs de stockage de 5 000 m3 chacun dans la zone Est d’Abidjan.

Cette mesure a pour objectif de faciliter la mise en œuvre de ce projet conçu pour apporter une réponse pérenne au déficit journalier de production d’eau potable dans les prochaines années avec une production d’eau potable à hauteur de 150 000 m3/jour.

Electricité

La Convention de concession du service public national de production, de transport, de distribution, d’exportation et d’importation de l’énergie électrique signée entre l’Etat et la Compagnie Ivoirienne d’Electricité (CIE) en octobre 1990 arrive à expiration le 31 octobre 2020.

L’avenant n° 14 définit les modalités de la modification et de la propagation de ladite convention. Il prévoit, notamment une nouvelle convention de concession ayant pour objet, la gestion et l’exploitation du service public national de production, de transport, de dispatching, de distribution, de commercialisation, d’importation et d’exportation d’énergie électrique. 

La durée de cette convention modifiée est fixée à douze (12) ans, à compter du 1er janvier 2021, au lieu de quinze (15) années pour les conventions antérieures. En outre, elle intègre le contenu local, qui fait obligation à la société contractante de favoriser le développement des Petites et Moyennes Entreprises (PME) et de champions nationaux dans le secteur.

Projet d’aménagement hydroélectrique de Gribo Popoli

Le Conseil a adopté une communication relative à la fixation du montant de la purge des droits coutumiers fonciers des personnes affectées par le projet d’aménagement hydroélectrique de Gribo Popoli.

La centrale hydroélectrique de Gribo Popoli, d’une capacité de 112 MW de puissance et d’un productible de 580 GWh, sera implantée sur un site situé à environ dix (10) kilomètres en aval de l’aménagement hydroélectrique de Soubré. Elle nécessite la mise à disposition de 2 200 hectares de terres pour sa réalisation, ainsi que celle des infrastructures de base associées. Le projet prévoit, notamment la construction d’un poste de transformation et d’une ligne haute tension de 225 KV en coupure d’artère sur la ligne 225 KV Soubré-San Pedro, en prévision de l’évacuation de l’énergie qui sera produite par la centrale.

Ces deux (02) mesures concourent à mettre à la disposition du concessionnaire, le foncier nécessaire à la réalisation du projet.

Centrale à biomasse et poste de transformation électrique à Ayebo

Le Conseil a adopté un décret portant déclaration d’utilité publique les sites affectés à la réalisation d’une Centrale à biomasse d’une capacité de 46 MW et d’un poste de transformation électrique 90/33 KV à Ayebo.

La convention de concession pour la réalisation de cette centrale a été signée en 2019 entre l’État et la Société Biovéa avec pour objet, le financement, la construction, la détention en pleine propriété, l’exploitation et le transfert d’une centrale de production d’électricité d’une puissance de 2x23 MW, alimentée par des résidus de palmier à huile dans la zone d’Aboisso.

Elle prévoit pour l’évacuation de l’énergie électrique, la construction d’un poste de transformation électrique 90/33 kV qui servira au raccordement de la centrale à biomasse au réseau électrique national.

Cette mesure a pour objet de faciliter l’acquisition des parcelles prévues pour servir d’emprises terrestres à l’implantation des ouvrages et des équipements auxiliaires de la centrale.

Nominations

La liste des nouveaux ambassadeurs ivoiriens nommés ce mercredi 30 septembre 2020 en Conseil des ministres.

Le Général de corps d’armée, TOURE Sékou, en qualité d’Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Côte d’Ivoire près la République de Gambie, avec résidence à Dakar, au Sénégal ;

DOSSO Abou, en qualité d’Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République de Côte d’Ivoire près le Grand- Duché de Luxembourg, avec résidence à Bruxelles, en Belgique ;

BOUAFFO Kouadio Jean-Roger, en qualité de Représentant permanent de la République de Côte d’Ivoire auprès de l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), avec résidence à Madrid en Espagne ;

Jean-Christophe BELLIARD, en qualité d’Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République française près la République de Côte d’Ivoire avec résidence à Abidjan.


Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
PEAK : 1755536 : 1.67 mb
MEMORY : 1516576 : 1.45 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.