Publicite

Coup de tonnerre ! Un cadre du RACI désavoue Guillaume Soro

Takoua Martial, une figure du RACI (Rassemblement pour la Côte d'Ivoire), proche de Guillaume Soro, vient de se désolidariser de la lutte menée par le député de Ferké depuis son exil en France. Selon des informations qui nous sont parvenues, le délégué départemental de Toulepleu (ouest de la Côte d'Ivoire) a désapprouvé la nouvelle stratégie adoptée par son mentor, suite au rejet de sa candidature à la présidentielle du 31 octobre 2020.   

Pourquoi le départemental Toulepleu du RACI lâche Guillaume Soro

Guillaume Soro, en exil en France depuis le 23 décembre 2019, est déterminé à s'installer au Palais présidentiel ivoirien. Cependant, le dossier du candidat de Générations et peuples solidaires (GPS) a été rejeté par le Conseil constitutionnel, présidé par le juge hors hiérarchie Koné Mamadou.

Très remonté après la décision de l'institution ivoirienne, le député de Ferké soutient fermement qu'il prendra part à la prochaine élection présidentielle devant désigner le successeur d'Alassane Ouattara. C'était le jeudi 17 septembre 2020 au cours d'une conférence de presse organisée à l'hôtel Le Bristol de Paris.

"Je vous le réaffirme, aujourd’hui encore, ma candidature est ferme, irréductible et irrévocable. Je ne reconnais à nul autre que le peuple souverain de Côte d’Ivoire, le droit de statuer sur mon avenir et mon devenir", a lancé l'ancien président de l'Assemblée nationale, avant d'appeler les opposants ivoiriens "à une unité de l'opposition pour stopper M. Ouattara dans sa folle aventure, par tous les moyens légaux et légitimes".

Cette sortie de Guillaume Soro n'a pas échappé à Takoua Martial, cadre du Rassemblement pour la Côte d'Ivoire, qui ne veut plus se battre auprès du patron des soroistes. En effet, le délégué départemental de Toulepleu, dans l'ouest du pays, n'approuve pas la nouvelle posture du leader de GPS.

"Notre candidat n’a pas été retenu sur la liste publiée par le Conseil constitutionnel pour l’élection présidentielle de 2020. Il a donc lancé un appel nous demandant de faire bloc autour de l’opposition pour obtenir la validation de sa candidature. Son appel est suivi de menace. Cela je désapprouve", a annoncé ce cadre du RACI.

Takoua Martial refuse d'être impliqué dans "des actions qui provoqueront forcément une effusion de sang". Il affirme ne plus se reconnaître dans le combat mené par Guillaume Soro.


K. Richard Kouassi
Afrique-sur7

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
PEAK : 1729000 : 1.65 mb
MEMORY : 1501880 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.