Publicite

Ex-préfet d'Abidjan : Après sa démission, voici la nouvelle mission de Vincent Toh Bi

Fin août 2020, la démission de Vincent Toh Bi Irié a envahi la toile. L'ex-préfet d'Abidjan a transmis un courrier au ministère de l'Administration du territoire et de la Décentralisation annonçant qu'il quittait ses fonctions. Après avoir quitté ses habits de patron de la capitale ivoirienne, l'administrateur civil s'est assigné une nouvelle mission.
Publicite

Vincent Toh Bi Irié s'engage dans une nouvelle aventure

Vincent Toh Bi Irié n'est plus le préfet d'Abidjan. Il a rendu sa démission à la grande surprise des Ivoiriens. "MERCI ET... AU REVOIR. Le mercredi 26 août 2020, j’ai présenté ma démission à ma hiérarchie. Pour l’honneur et pour le respect de ma conscience, j’ai décidé de quitter mes fonctions de préfet du département d’Abidjan. Au moment où j’aborde volontairement un autre pan de ma vie, je voudrais vous dire à tous : merci et... au revoir", avait-il publié sur les réseaux suite à son départ de la préfecture. Deux ans après avoir été nommé préfet d'Abidjan, Vincent Toh Bi Irié a pris la lourde décision de prendre du recul.

La démission de Vincent Toh Bi Irié a suscité une vague de réactions sur les réseaux sociaux. Des internautes ont vite fait d'avancer que l'ancien préfet d'Abidjan a subi des pressions extérieures. Ces rumeurs n'avaient pas encore fini d'enfler que des individus ont déposé la candidature de l'ex-directeur de cabinet du ministère de l'Intérieur et de la Sécurité à la présidentielle d'octobre 2020.

Quelques jours après sa démission, Vincent Toh Bi Irié donne de ses nouvelles. Dans une vidéo diffusée sur sa page Facebook, il livre ses ambitions pour la Côte d'Ivoire. "En tant que citoyen, en tant que résident, en tant qu'habitant, en tant qu'amoureux de cette terre, nous avons tous le devoir de participer à la construction de notre pays. Et ce devoir peut être exécuté de différentes façons", s'est-il exprimé. Poursuivant, l'homme a levé un coin du voile sur ses activités. "En tant que citoyen libre, je pense que mon devoir, c'est aussi d'éduquer une partie de notre population à la connaissance de certains principes civiques et citoyens. Je m'engage à produire une série de petites vidéos, une série de capsules explicatives de certaines notions qui sont importantes à comprendre pour les élections, pour les processus politiques, mais également pour notre vie civique", a annoncé l'ex-préfet d'Abidjan.


Afrique-sur7
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1712168 : 1.63 mb
MEMORY : 1495640 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.