Publicite

Politique : Adama Bictogo annonce un conseil politique pour désigner le nouveau candidat du RHDP

Le directeur exécutif du Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), Adama Bictogo a annoncé un conseil politique de son parti, « dans les jours à venir » pour désigner un nouveau candidat du RHDP pour le scrutin présidentiel, après le décès du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly qui avait été désigné candidat de cette formation politique.   
Publicite

« Il y a eu un événement majeur. Le parti va se réunir et va analyser, car le contexte, il est nouveau, mais l’enjeu demeure le même. Jusqu’au 1er septembre prochain, il y a beaucoup de temps pour déposer une candidature. Quel est le candidat qui sied au contexte nouveau qui s’impose à nous ? C’est ce que nous allons analyser », a-t-il fait savoir ce jeudi à l’issue d’une réunion extraordinaire de ce parti relative au décès du chef du gouvernement ivoirien.

M. Bictogo a assuré que le futur candidat du RHDP pour la présidentielle sera un « choix de rassemblement. « Nous irons jusqu’au bout et nous allons gagner cette présidentielle », a-t-il soutenu.

Toutefois, le Rassemblement des Houphouétistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) n’exclut pas une éventuelle candidature du président ivoirien Alassane Ouattara à l’élection présidentielle d’octobre prochain.

« La situation est une cause de décès. Comme dans tous les événements, c’est un cas de force majeure et là, c’est clair que nous devons revisiter l’analyse qu’il avait faite à l’époque (parlant de Alassane Ouattara) et en tant que parti, nous lui ferons part de la position du parti. Le parti se fera fort de faire son analyse et si l’option c’est que ce soit lui (Alassane Ouattara) ou que ce soit un autre, le parti se fera fort de le lui traduire… tout est possible y compris la candidature de Ouattara », a expliqué M. Bictogo.

Le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly qui avait été désigné candidat du RHDP pour la prochaine élection présidentielle est décédé mercredi à Abidjan quelques jours après son retour de Paris où il a subi une intervention chirurgicale au niveau du cœur.

Il y a quelques mois, le président ivoirien Alassane Ouattara a annoncé officiellement son intention de ne pas briguer un troisième mandat et de transférer le pouvoir à une nouvelle génération. Mais avec la candidature de Bédié pour le compte du PDCI-RDA, il aura le prétexte qu’il a défendu le 30 novembre 2019 à Katiola : « Si ceux de ma génération (en parlant de Bédié et Gbagbo) se présentent, alors je serai candidat », avait-t-il déclaré. Surtout qu’il a souvent répété que la Constitution l’autorisait à se présenter pour un troisième mandat.


Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1715720 : 1.64 mb
MEMORY : 1498664 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.