Publicite

Politique : Adama Bictogo pas d’accord avec une candidature de Gon Coulibaly

Pressenti pour être le candidat du RHDP à la présidentielle de 2020, en cas de renonciation d’Alassane Ouattara, Amadou Gon Coulibaly ne fait pas l’unanimité au sein de la coalition au pouvoir. Adama Bictogo, le tout puissant patron de Snedai, estime qu’il n’a pas le charisme pour mener le parti à la victoire finale. 
Publicite

Amadou Gon Coulibaly agacé 

Le chef de l’Etat Alassane Ouattara n’a pas encore pris sa décision au sujet d’un 3e mandat en 2020. Mais tous les signaux indiquent qu’il se retirera pour permettre l’avènement d’une nouvelle génération de dirigeants. Les rumeurs veulent qu’il propose, en cas de renonciation, la candidature d’Amadou Gon Coulibaly (qui n’est pas jeune non plus). 

Malheureusement, son fidèle compagnon ne fait pas l’unanimité au sein du RHDP. Adama Bictogo est l’un de ceux-là qui pensent qu’il manque de popularité et de charisme pour conduire la majorité présidentielle à la victoire finale. Déjà en octobre, l’argentier du pouvoir avait remis en doute les capacités du premier ministre ivoirien. Il aurait même fait part de ses inquiétudes au chef de l’Etat.

Agacé par le désaccord et l’impertinence de l'ex-ministre de l'Intégration, Amadou Gon Coulibaly aurait décidé de durcir le ton pour le remettre dans le rang. Selon La Lettre du Continent, il a ordonné au ministre Amédé Kouakou en charge de l'Équipement et de l'Entretien routier, un proche de Bictogo, de retirer un marché de BTP à l'une de ses entreprises sous peine de limogeage.

Amon Tanoh comme Bictogo 

Adama Bictogo n’est pas le seul à trouver que Gon Coulibaly, à la santé déjà vacillante, n’a pas l’étoffe d’un candidat du RHDP. Le ministre des Affaires Etrangères Amon Tanoh Marcel avait également refusé d’adouber la candidature du Premier ministre en 2020.

A ses yeux, Gon ne serait pas le bon cheval pour la victoire au RHDP. Il mise plutôt sur Daniel Kablan Duncan, cadre du PDCI comme lui. Homme de principe, Amon Tanoh Marcel aurait même menacé de se déclarer candidat, si Amadou Gon Coulibaly était choisi par Ouattara. 

Mr « Marchés » pourrait se retrouver sur le banc de touche 

Pendant ce temps, Hamed Bakayoko reste silencieux et attend sagement comme un « bon petit ». Lui aussi avait un temps rêver de prendre le relais du président Ouattara…Mais tout n’est pas encore perdu pour lui.

Quant à Adama Bictogo, auteur de la fameuse doctrine « tu n’es pas RHDP, tu libères le tabouret », il pourrait bientôt lui aussi se retrouver sur le banc de touche. Si la direction du RHDP lui disait : « Si tu n’es pas d’accord avec la candidature de Gon, tu libères les marchés ».

En attendant, la très respectée Chancelière Henriette Dagri Diabaté pourrait mener une médiation pour mettre tout le monde d’accord.


Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1760000 : 1.68 mb
MEMORY : 1544144 : 1.47 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.