Publicite

Politique : Cas Guillaume Soro, arrestations de ses proches, Amnesty International, « À l’approche de l’élection présidentielle de 2020... »

L’actualité nationale sur l’arrestation manquée de Guillaume Soro, ex-président de l’Assemblée Nationale, président du parti Génération et Peuples Solidaires (GPS) et candidat déclaré aux élections présidentielles d’octobre 2020, le 23 décembre dernier, a fini par susciter des réactions de l’opinion internationale. 
Publicite


Parmi celles-ci Amnesty international qui a réagi ce vendredi 10 janvier 2020 par l’entremise de François Patuel, chercheur sur l’Afrique de l’Ouest à Amnesty international.

Pour lui, le retour avorté en Côte d’Ivoire de Guillaume Soro ayant conduit à un mandat d’arrêt international lancé contre lui par le régime en place pour tentative d’atteinte à l’autorité de l’État et à l’intégrité du territoire national, puis pour détournement de deniers publics, recel et blanchiment de capitaux ; ensuite à une vague d’arrestation du 23 au 31 décembre 2019, dans son camp au nombre de dix-sept (17) dont treize (13) inculpés aussi pour « publication de fausses informations, trouble à l’ordre public et atteinte à l’autorité de l’État », à l’approche des élections présidentielles de 2020 est « suspect ».

« Le moment choisi pour lancer une procédure judiciaire contre Guillaume Soro et les arrestations de ses sympathisants et proches sont très suspects. 

Compte tenu des irrégularités des procédures, il ne serait pas surprenant que ces poursuites soient motivées par des considérations politiques (…) À l’approche de l’élection présidentielle de 2020, les autorités ivoiriennes doivent assurer l’indépendance de la justice et s’abstenir d’utiliser le système judiciaire pour persécuter des dirigeants de l’opposition et des dissidents », a-t-il indiqué.

Toutefois, il a souhaité aussi que les 17 personnes arrêtées dans le cadre de cette affaire de Guillaume Soro « puissent consulter leurs avocats et bénéficier de soins médicaux ».

« Les autorités doivent immédiatement révéler ce qu’il est advenu de Rigobert Soro. Elles doivent veiller à ce que les détenus puissent consulter un avocat, bénéficier de soins médicaux et recevoir la visite de leurs proches. 

Le fait de soumettre des personnes à une disparition forcée et d’empêcher des détenus de consulter leurs avocats constitue une grave violation des droits humains et une tentative éhontée d’intimider les voix de l’opposition », a déclaré François Patuel, chercheur sur l’Afrique de l’Ouest à Amnesty International.

Rappelons que Rigobert Soro, frère cadet, commissaire de police aurait été arrêté à l’École Nationale de Police où il a été convoqué par la DST, Dahafolo Koné, Alain Lobognon, député de Fresco, l’ambassadeur Souleymane Karamaté dit Soul to Soul, Simon Soro directeur de l’ONG  la Vie, frère de Guillaume Soro, Soro Kanigui, Kando Soumahoro, Yao Soumaïla et Camara Loukimane, ont entre autres été arrêtés. 

Et Guillaume Soro, ancien allié du régime d’Abidjan, dont les déboires judiciaires, seraient liés à la fois au fait qu’il a refusé de faire partie de la coalition politique au pouvoir le Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) pour les élections présidentielles de 2020, puis à sa volonté de se démarquer et briguer la magistrature suprême  à ces élections, est forcé à un exil politique en Europe où il s’était replié les six derniers mois avant son retour manqué le 23 décembre dernier.

Casimir Boh/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1700008 : 1.62 mb
MEMORY : 1478920 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.