Publicite

Politique : Présidentielle du 31 octobre 2020, Le PDCI et le FPI convoqués par le Gouvernement ce samedi

Le gouvernement ivoirien convie les partis et groupements politiques dans le cadre "du dialogue direct", à une séance de travail ce samedi 17 octobre 2020, en vue de "l’organisation du scrutin présidentiel du 31 octobre 2020", selon un communiqué, signé du ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation, Sidiki Diabaté.
« Le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation convie les partis et groupements politiques ayant pris part au dialogue politique sur le processus électoral 2020, à une séance de travail le samedi 17 octobre à la Primature », indique le communiqué. Cette rencontre portera sur le cadre d’organisation du scrutin présidentiel du 31 octobre 2020 et chaque parti ou groupement politique devra se faire représenter par deux personnes, souligne-t-on.

Un appel au dialogue qui arrive au moment où la campagne électorale pour les élections du 31 octobre 2020 a démarré et que les plateformes des partis de l’opposition ont appelé au boycott de tout le processus électoral. Elle se fait avec le président sortant Alassane Ouattara et Kouadio Konan Bertin, tous deux retenus par le conseil constitutionnel. Quant aux présidents Bédié du Pdci et Affi N’guessan du Fpi, également retenus pour cette élections ont appelé leurs militants à une désobéissance active.
Des rencontres entre le gouvernement et les partis de l'opposition avaient déjà eu lieu sous l'égide du Premier ministre Amadou gon Coulibaly, décédé en juillet dernier.

En marge de l'ouverture de sa campagne à Bouaké, le candidat du RHDP, Alassane Ouattara, a lors des rencontres avec les cadres, les honorables chefs traditionnels, chefs religieux, chefs de communautés, révélé qu’il n'y aura pas de dialogue avant le scrutin, comme souhaité par des candidats de l'opposition. «J'ai entendu ici et là qu'il fallait un dialogue, qu'il fallait une concertation. Mais les dialogues ont eu lieu. Nous avons eu un dialogue pour mettre en place la Constitution en 2016, nous avons eu un dialogue pour créer la Commission électorale indépendante CEI en 2019, nous avons eu un dialogue en 2020, pour mettre en place le code électoral, mais allons aux élections. Nous avons créé des institutions sur lesquelles nous nous sommes mis d'accord et a quelques semaines des élections, j'entends des gens dire, il faut un dialogue. Un dialogue pour faire quoi. Nous avons des institutions, ces institutions ont décidé que nous serons quatre candidats et moi je peux vous dire qu'à partir de Bouaké je continuerai d'aller dans d'autres régions de Côte d'Ivoire pour prêcher la bonne parole, pour prêcher la paix et prêcher l'union des ivoiriens. Les élections auront lieu le 31 octobre et elles se feront dans la paix (…) Donc les uns et les autres arrêtent de se faire des illusions, il n'y aura pas de report des élections, il n’y aura pas de transition. Nous aurons le dialogue et ce dialogue permettra d’améliorer les choses après les élections, si s'était nécessaire mais les élections auront lieu le 31 octobre», a déclaré, Alassane Ouattara.

Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
PEAK : 1717056 : 1.64 mb
MEMORY : 1499008 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.