Publicite

Politique : que se passe-t-il entre Alassane Ouattara et Guillaume Soro ?

Alors qu’un proche de Guillaume Soro vient d’être libéré par le pouvoir d’Abidjan, après cinq mois de détention, l’on apprend que Ouattara tente par tous les moyens de ramener l’ex PAN au RHDP. 
Publicite

Mais l’entreprise ne semble pas gagnée d’avance tant le député de Ferké tient à sa candidature à la présidentielle prochaine.

Abidjan négocie fort le retour de Soro au RHDP

Alassane Ouattara aurait-il décidé de calmer le jeu avec Guillaume Soro dans l’intérêt du RHDP ? Qu’on l’aime ou pas, il faut reconnaitre que l’ancien président de l’Assemblée nationale (PAN) a aujourd’hui un poids politique en Côte d’Ivoire. Particulièrement au nord, bastion du RHDP. Une candidature de sa part réduirait donc l’électorat de la coalition au pouvoir.

D’où la nécessité de le ramener à la maison par tous les moyens.

Pour atteindre cet objectif, le gouvernement ivoirien a lancé une offensive de persuasion ces derniers jours. La Lettre du Continent révèle ainsi que l'influent frère d'Alassane Ouattara et ministre des affaires présidentielles, Birahima Téné Ouattara, a récemment profité de son séjour parisien mi-février pour tenter de prendre attache avec plusieurs conseillers du désormais opposant, dont Méité Sindou.

Par son intermédiaire, Abidjan veut proposer à Guillaume Soro de libérer la vingtaine de ses proches présentés mardi devant le doyen des juges du Tribunal d'Abidjan-Plateau, en contrepartie d’un retour au RHDP. Mais l’ex PAN aurait décliné l’offre. Ses amis députés ne sont donc pas prêts de sortir de prison de sitôt, à moins que leur situation pénible ne le fasse changer d’avis très rapidement… 

Sarkozy, toujours à la manœuvre 

L’ancien président la République française, Nicolas Sarkozy, propose également ses bons offices. Lors de son séjour en Côte d’Ivoire, il a eu un entretien privé avec Alassane Ouattara, ainsi qu'un diner.

Même si aucune information n'a filtré de ces tête-à-tête, l’on imagine que la présidentielle de 2020, et plus particulièrement la candidature de Soro, était au menu des échanges.

A peine l’ancien chef d’Etat français parti, voilà le pouvoir qui libère Adama Kolocholoman Ouattara, un proche de Guillaume Soro, incarcéré depuis le 20 septembre 2019.

Sarkozy aurait-il demandé à Ouattara d’y aller doucement avec son fils rentré en rébellion ? Aurait-il conseillé de le faire rentrer d’exil, contre une renonciation de l’ex Fesciste à la présidentielle d’octobre 2020 ? 

Faut-il sacrifier Gon pour conserver le pouvoir au RHDP ? 

Il n’est pas sûr que Guillaume Soro rentre dans les rangs, à moins d’un revirement spectaculaire. Ayant déjà goûté aux fonctions les plus importantes de la République, il ne lui reste plus que la présidence à conquérir. 

S’il revient au RHDP, ce serait donc pour porter l’étendard de ce parti en octobre prochain. Reste à savoir si Ouattara, en cas de retrait en 2020, sacrifierait son fidèle ami au profit de l’enfant prodige du nord.

Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1720152 : 1.64 mb
MEMORY : 1501256 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.