Publicite

Réseaux sociaux : Accusée de répandre des informations diffamatoires, Radio PDCI-RDA évoque un piratage malveillant

Radio PDCI-RDA, l’une des voix officielles du vieux parti, est dans les cordes en ce moment. Accusée de propager des informations diffamatoires, notamment contre le PDCI-RDA lui-même, cette page internet rejette toute responsabilité et évoque un piratage malveillant d’ennemis tapis dans l’ombre. 

Un piratage malveillant ou une erreur de communication ?

Radio PDCI-RDA est sans aucune doute, avec une certaine Kyria Doukouré, journaliste qui résiderait à Paris, l’une des voix les plus écoutées au sein du vieux parti. Pourtant ces derniers temps, ce média en ligne connait un « dysfonctionnement » qui fait attirer des foutres sur lui. Tout commence jeudi dernier avec une publication faisant état de la fermeture très imminente du siège du PDCI-RDA, sis à Cocody, pour impôts impayés. La rumeur se répand très vite et gagne les plus hautes sphères du parti septuagénaire. Le vendredi 3 août, le PDCI-RDA a démenti le fake news, par le biais de Djédri N’Goran, directeur de l’administration et du personnel du PDCI. « Je vous rassure que le PDCI, au titre des années indiquées (depuis 2010) selon les rumeurs, jusqu’en 2018, le patrimoine immobilier du parti, précisément celui de Cocody, ne doit pas aux impôts », avait-il souligné. Une autre publication, celle-là plus tribaliste avait présenté un individu fortement balafré, traits caractériels des peuples voltaïques, comme le géniteur du Président de la République avec cette inscription : « Voici le père de ADO ».
Publicite

La Radio PDCI-RDA récuse toute accusation

Accusée par les uns et les autres de saboter le PDCI et de répandre la haine à travers les réseaux sociaux, la Radio PDCI-RDA a produit un communiqué exprès dans lequel, elle rejette toute responsabilité. « Camarades militant(e)s et militants restons vigilants. La guerre de communication engagée par le PDCI-RDA porte ses fruits et nos adversaires politiques s’engagent dans une dynamique de confusion et de discréditation de nos canaux de communication. L’administration de la page n’est nullement concernée par la diffusion de contenus dégradants et contraire à l’éthique et la déontologie du sacerdoce de la communication. », informe-t-elle. Voilà que tout est clair, ce sont dit les militants du PDCI-RDA qui avaient eu l’impression que leur canal préféré partait dans tous les sens. Ce « bug » serait donc le fruit d’un sabotage de pirates, ennemis du PDCI-RDA. A l’opposé, certains internautes dénoncent une tentative maladroite, de la part de Radio PDCI-RDA, de prendre de la distance avec ses continus xénophobes. Pour eux la face obscure du PDCI-RDA des années 1995-1999 refait surface de manière plus corrosive. 


Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant /Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1728288 : 1.65 mb
MEMORY : 1487320 : 1.42 mb