Publicite

Société: Bouaké, le CEECI demande au Ministère de tutelle de mettre fin aux souffrances des étudiants des grandes écoles

La  cité forestière de Bouaké  a servi de cadre à la rentrée syndicale  et académique de la Coordination régionale  des grandes écoles du Comité des Élèves Étudiants de Côte d'Ivoire (CEECI) '' Goly''  le mercredi 05 février 2020. 
Publicite

Cette rentrée syndicale a pour objectif d'échanger sur le bilan des activités menées l'année dernière, se pencher sur les problèmes qui minent les grandes écoles de la capitale de la paix et trouver des solutions idoines.

Au cours de cette grande rencontre entre étudiants des grandes écoles de Bouaké, Coulibaly Siaka, le coordonnateur du CEECI pour les grandes écoles a encore réitéré son appel à l'endroit du Ministre de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique ainsi qu'à la Direction des Examens, des Concours et de l'Orientation (DEXCO) à faciliter  la tâche aux candidats  à la soutenance du BTS. Il a donc demandé la décentralisation des soutenances.

" À Bouaké, quand nos étudiants sont admissibles au BTS, ils font les stages à Bouaké mais pour faire la soutenance, ils vont à Abidjan alors qu'il y a des centres à Bouaké. Et  le paradoxe, les professeurs quittent Bouaké pour aller interroger à Abidjan.

Pourquoi ne pas créer des centres de soutences ici?", s'est- il interrogé.

Le coordonnateur Coulibaly Siaka a souhaité également  qu'on augmente le nombre de quota dans l'attribution des bourses aux  étudiants des grandes écoles.


" À la rentrée, les étudiants paient 5000f CFA en ligne, malheureusement, on ne leur donne pas des cartes pour leur permettre d'attester qu'ils sont étudiants.

Nous voulons savoir où vont les 5000f et pourquoi on ne distribue pas les cartes à nos camarades ? Dans le quota de la distribution des bourses, les étudiants des grandes écoles sont marginalisés, nous voulons un nombre élevé de quota des boursiers des grandes écoles", a-t-il plaidé.

Le premier responsable  du CEECI des grandes écoles de la région de Gbêkê demande donc au Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Dr Albert Mabri Toikeusse de prendre ses responsabilités sinon ils  seront obligés de mener des actions pour se faire attendre.

Au chapitre du bilan des activités menées l'an dernier, la coordination  ''Goly'' a récompensé les dix meilleurs étudiants des grandes écoles, a animé des conférences sur l'entrepreneuriat. 

Pour un climat apaisé en milieu scolaire et universitaire, le coordonnateur Coulibaly  Siaka a exhorté les étudiants à faire confiance au CEECI.

Paula K. avec M.K.Arnaud, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1703360 : 1.62 mb
MEMORY : 1489888 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.