Publicite

Société: Bouaké, les élèves sifflent pour dire non aux frais de COGES

C'est par des coups de sifflets que les élèves du plus grand établissement de Bouaké, le Lycée Djibo Sounkalo ont exprimé leur mécontentement face aux frais de COGES qu'ils jugent ''trop élevés'', ce mardi 8 octobre 2019. 
Publicite

Les élèves ont donc décidé de rentrer à la maison jusqu'à ce que les prix soient revus à la baisse.

" Ah nous-mêmes, on ne comprend rien. Les frais de COGES sont chers.  12.000 F FCA pour les élèves sans examens, 15.000 F FCA pour les classes de troisième et 17.000 F FCA pour les élèves de terminale. Vraiment, ils n'ont qu'à revoir", s'est exprimé un élève surexcité, sans doute un syndicaliste.

Un enseignant rencontré devant le portail de cet établissement n'est pas également content de ces frais.

" On ne sait même pas ce qu'ils font chaque année avec cet argent. Ils ne peuvent même pas nettoyer les herbes de la cours de l'école pour parler de portail et autres. "

Après quelques jours de la rentrée des classes, l'école est à nouveau perturbée dans la capitale de la paix Bouaké.


Paula K. avec M.K.Arnaud, correspondant/Akody.com


Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1706536 : 1.63 mb
MEMORY : 1478160 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.