Publicite

Société: Incivisme à Bouaké, le préfet a vraiment mis de l'ordre

La ville de Bouaké était considérée comme une ville qui  devrait occuper la première place si l'on effectuait un classement en matière d'incivisme en Côte d'Ivoire avant la prise de fonction du préfet Tuo Fozié.   
Publicite

À Bouaké, avant l'arrivée du préfet Tuo Fozié, c'est quand le feux  tricolore est rouge que surtout les conducteurs de motos taxi traversent.

Si par malheur,  ils vous touchent, pendant que le feux est rouge pour lui et vert pour vous, et que vous vous plaignez, vous êtes immédiatement roué d'injures de toutes sortes.

À Bouaké, avant l'affectation du préfet Tuo Fozié, porter  les casques et avoir des rétroviseurs étaient l'affaire de quelques fonctionnaires qui étaient bien imprégnés de l'importance de l'usage de ces objets. Et enfin à Bouaké, avant l'arrivée du préfet Tuo Fozié, des milliers de motos n'avaient aucune pièces comme souvent leur conducteur en matière de transport.

Mais aujourd'hui, Bouaké montre un autre visage. En effet, après avoir mené une véritable campagne de sensibilisation participative et de proximité avec hommes et femmes,  enfants, jeunes et vieux, homme politique, religieux, coutumier, etc, le préfet Tuo Fozié est passé à la phase de répression. À cet effet, de nombreuses motos sont saisies chaque jour par les forces de l'ordre.

Il devient de plus en plus rare de voir des conducteurs de motos sans casques. Le respect des feux tricolores est une réalité, ce sont parfois les conducteurs qui font signe aux piétons en leur indiquant que le  feu est au vert et qu'ils peuvent traverser sans problèmes. Les motos ont commencé à avoir leur identité, permettant aux forces de l'ordre de travailler tranquillement en cas d'accident de circulation.

C'est donc ce nouveau visage de Bouaké que tout Bouakois se doit de protéger. Un Bouaké où l'on respecte la loi et les institutions de la république. Dans presque, même s'il ne fait pas l'unanimité, de nombreuses personnes disent merci à Monsieur Tuo Fozié, Préfet de région de Gbêkê, préfet du département de Bouaké.



Paula K. avec M.K.Arnaud, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1750200 : 1.67 mb
MEMORY : 1490752 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.