Publicite

Société : Les agents du CROU de Bouaké en colère contre leur Directrice

Les agents du Centre Régional des Oeuvres Universitaires ( CROU) de Bouaké ne sont pas du tout contents de la gestion de Madame BROU née Kouassi N'Goran, à la tête de cette institution depuis 7 années.  

Ils l'ont fait savoir le jeudi dernier au cours d'une conférence de presse, tenue dans la salle de réunion de l'institution.

Réunis au sein du Syndicat National des Agents de l'Enseignement Supérieur ( SYNAGES), section CROU Bouaké, ces agents ont exprimé leur ras-le-bol à la presse quant à la gestion de la Directrice Mme BROU.

" Depuis la date de la mise en place de la section SYNAGES CROU Bouaké, cette section  se heurte à un refus catégorique de la hiérarchie en ce qui concerne ses activités  syndicales.

Ce refus catégorique de dialoguer de la première responsable du CROU Bouaké, empêche la section non seulement de lui signifier les grandes difficultés de la structure, mais aussi de lui faire des propositions de solutions", a prononcé le secrétaire général Abdoul Kader Timité, comme introduction de sa conférence de presse.

M. TIMITÉ a dressé les problèmes des agents du CROU de Bouaké en ces termes:

" Le refus catégorique de l'exercice de la liberté syndicale sur le site du CROU-B ; Intimidation et menace systématique de tous les agents syndicalistes ; Gestion familiale, clanique et fantaisiste du CROU-B;Refus de dialoguer ; Confiscation des moyens de travail ( véhicules de liaison,moyens financiers, mission Côte d'Ivoire et hors Côte d'Ivoire) ; Gestion cavalière des heures complémentaires ; Refus catégorique de formation des agents ; Promotion d'un maladroit slogan selon lequel, " point besoin de diplômes ni de grade pour servir au CROU-B", a-t-il dénoncé.

Le porte parole des agents du CROU-B proposent comme solutions :

" L'acceptation d'une fluide collaboration  entre la Direction et le syndicat ; Mise en exécution des grands principes de l'administration( neutralité, continuité...) ; Paiement égalitaire des heures supplémentaires selon les efforts et grades; Amélioration du cadre de travail et des conditions de travail des agents du CROU-B ; Libération des moyens de travail et l'arrêt de la gestion clanique et familiale du CROU-B".

Au regard de ces difficultés, la section du SYNAGES CROU BOUAKÉ interpelle Monsieur le Ministre de l'enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Docteur Albert Mabri Toikeusse afin de se pencher sur les problèmes du CROU-B pour le rayonnement de ladite structure dans la chaîne de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Le Vice-président de l'intersyndicale du personnel administratif et technique du ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Emerson Gapea a apporté son soutien à la section SYNAGES CROU Bouaké.

Paula K. avec M.K.Arnaud, correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1696512 : 1.62 mb
MEMORY : 1488568 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.