Société : Les populations réveillées dans la peur à cause d’une marche annoncée ce matin

Une manifestation de l’opposition sur la CEI dispersée par la police dans la matinée de ce lundi 10 août 2020 a-t-on constaté sur place en Abidjan.   

Les appels au soulèvement depuis l’annonce de la candidature d’Alassane Ouattara à la présidentielle de 2020 la veille de la célébration de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, ont alourdi l’atmosphère depuis le jeudi dernier. 

La commune du Plateau qui grouille habituellement de monde les lundis matin est clairsemée de ses habitants travailleurs. Des magasins encore fermés donnant lieu à un décor terne de samedi ou dimanche au Plateau. 

La commune de Yopougon, les habitants peinent à sortir pour vaquer à leurs occupations. Les premiers bus qui d’ordinaire sortent à 5h du matin n’ont pas pu desservir cette population dynamique. 

Pour rappel, le 6 août 2020, le président de la République Alassane Ouattara lors de son discours pour la célébration des 60 ans d’indépendance de la Côte d’Ivoire a déclaré être candidat du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP). Cette annonce a suscité dans le camp de l’opposition, des appels au soulèvement. Un soulèvement qui devait commencer ce lundi, avec des manifestations et le blocage des ponts d’Abidjan paralysant ainsi toutes les activités dans la capitale économique de la Côte d’Ivoire. Toutefois, les partisans du parti au pouvoir ont aussi invité leurs camarades à faire autant ce même jour. 

Pour prévenir cette violence qui cache son nom, les éléments de la police ont pris d’assaut plusieurs communes de la ville (Plateau, centre des affaires de la capitale économique, la commune huppée de Cocody et bien d’autres…). 

Ils occupent des lieux stratégiques. Au plateau par exemple, Sorbonne, route de carena, la radio de Côte d’Ivoire, place de la République, etc. Des barricades sont dressées à certains endroits pour filtrer les entrées de véhicules. Ils s’adonnent à la fouille systématique de tous les sacs des usagers (hommes et femmes). 

Notons que plusieurs autres manifestations sont annoncées à travers le pays, notamment à Gagnoa, Daloa, Dabou, Daoukro… 

Nous y reviendrons. 


Penouel D., Correspondant/Akody.com 

Laisser un commentaire

PEAK : 1694064 : 1.62 mb
MEMORY : 1468952 : 1.4 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.