Publicite

Société: Tabou, 20 cas de viol enregistré en 2018

Les cas de viol enregistrés dans la commune de Dabou deviennent récurrents. 
Publicite

Le directeur du centre social de Tabou, Éric  Marius Adjoumani, n’a pas manqué de le révéler lors d’un atelier de formation des leaders communautaires locaux sur la violence basée sur le genre (VBG) tenu au complexe socio-éducatif.

A l’en croire pour l’année 2018 la ville de Tabou a enregistré  20 cas de viols qui concernent pour la plupart des filles de moins de 18 ans. « Parmi les 20 filles violées, 19 ont moins de 18 ans et sont en grande majorité des élèves du secondaire ou du primaire et la moins âgée des victimes a cinq ans», a expliqué M. Adjoumani.

Il a déploré, par ailleurs, le comportement des parents des victimes qui optent de façon générale pour les règlements à l’amiable alors que « Le viol est un crime puni sévèrement par la loi Ivoirienne »,a-t-il fait savoir.

Paula K. avec Foua bi, Correspondant/Akody.com 
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1688088 : 1.61 mb
MEMORY : 1473648 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.