Publicite

Société: Yocoboué, le sous-préfet échappe à un lynchage

La sous-préfecture de Yocoboué dans le département de Guitry a été le théâtre, ce mercredi 15 janvier, d'une scène de violence. 
Publicite


Et pour cause, le sous-préfet de cette localité est accusé d'avoir fait molester son gardien le nommé Salif qu'il accuse de viol, par des dozos qui après information a été torturé par ces derniers .

Il sera admis au centre de santé de Yocoboué dans un état alarmant. C’est pris de compassion pour ce dernier que les populations  ayant appris la nouvelle vont aller manifester chez le sous-préfet.

En colère , les populations ont exigé le départ du sous-préfet, Koné Ahmed .

Pour exprimer leur colère , les populations ont encerclé la résidence du sous-préfet et brûlé des pneus . 

Le sous-préfet enfermé dans sa résidence a eu la vie sauve grâce à l'arrivée des renforts venus de Grand-Lahou. Cependant,  cela  n'a pas suffi à repousser la foule en colère qui exige le départ du sous-préfet , Koné Ahmed de leur localité.


Paula K. avec Natacha Kouakou, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1700232 : 1.62 mb
MEMORY : 1483672 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.