Publicite

Concert Arafat DJ : Ariel Sheney demande pardon, à genou, pour sa « rébellion », le geste divise les internautes

Invité au concert de DJ Arafat, le samedi 29 décembre 2018, Ariel Sheney a gratifié le public d’un acte diversement apprécié. Le jeune talent du Coupé décalé a demandé pardon à son ex-mentor pour s’être rebellé contre lui, il y a un an maintenant. Et c’est à genou qu’il l’a fait !
Publicite

Le fils demande pardon au père

Annoncé par Arafat DJ, d’un air de conquérant, Ariel Sheney arrive sur la scène, la tête baissée. Au bout de quelques secondes passées à regarder Arafat qui rodait autour de lui, comme un félin autour de sa proie, le poulain fléchit genou puis se relève pour parer. A la suite d’Arafat qui a affirmé : « Il est venu pour vous et il a quelque chose à nous dire, à nous les Chinois », Ariel Sheney prend la parole. Il déclare, sous les vivats de la foule qui scandent aussi son nom : « Je suis venu vous dire une seule chose. Un enfant va beau grandir mais il ne peut jamais oublier son papa. ». Puis la foule, de lui demander à nouveau de se mettre à genou, au cri de « A Genou ! A genou ! A genou ! ». Il s’exécute avec humilité.

C’est fait, le fils a demandé pardon à son père.

Une scène qui ressemblait à une capitulation plutôt qu’à un repentir. Mais la frontière entre ces deux notions n’est-elle pas très mince ?

Demander pardon à genou : un geste diversement apprécié

Qu’Ariel Sheney, pur produit de la Yôrôgang, demande pardon à son mentor pour s’être rebellé contre lui, passe encore, mais se mettre à genou pour ça ?

Une large partie des internautes et des fans de l’espoir du Coupé décalé digèrent très mal le fait qu’il se soit mis à genou pour demander pardon au Daïshikan. Selon eux, on ne demande pas pardon à genou à un simple mortel. Seul Dieu, le créateur de toute chose, mériterait d’être ainsi honoré.

Fort de cette opinion, ils estiment que l’acte d’Ariel Sheney est plus une humiliation qu’une humilité. De surcroit Arafat DJ rôdait autour de lui, ou mettait le pied sur la sonorisation devant lui, comme un gladiateur qui jubile avant de mettre à mort son adversaire, tout rendu. D’où l’idée d’une reddition du soldat rebelle. Pour finir, ces fans pensent qu’Ariel Sheney regrettera bientôt son acte, car Arafat pourrait l’utiliser pour l’achever artistiquement, lui dont l’étoile brillait loin de l’aura du mentor.

Au contraire, d’autres fans, la plus part du temps des Chinois trouvent normal qu’il se soit mis à genou pour leur présenter ses excuses. A leurs yeux c’est dans l’ordre des choses et c’est surtout un acte d’humilité. Le fils ayant enfin reconnu son péché originel en même temps que l’autorité du père.

La pomme de discorde entre le filleul et le mentor

« De toute ma carrière je n’ai jamais rencontré un artiste qui a du cœur (…) Je suis le premier fan de DJ Arafat depuis mon enfance », avait dit le Colonel Lobôfouêt quand il claquait la porte de la Yôrôgang. Ceci explique peut-être son geste du samedi soir lors du concert de la renaissance.

Rappelons que la pomme de discorde entre le filleul et le mentor remonte à décembre 2017. Arafat DJ était en tournée en Europe, où il offrit un spectacle à la mythique salle du Bataclan, à Paris. Le terme « taper poteau » s’est d’ailleurs fortement répandu à partir de cet évènement puisque le Beerus Sama n’a pas pu remplir cette petite salle parisienne ; ce fut un véritable fiasco auquel n’a pas participé Ariel Sheney, l’avenir de la Yôrôgang. Le jeune artiste n’a pas effectué le déplacement européen alors que son parrain avait plus que jamais besoin de son appui. Officiellement, l’on soutient qu’Ariel Sheney a demandé à Arafat DJ de revoir d’abord les termes de son contrat avec la Yôrôgang, avant qu’il n’embarque pour l’Europe afin de l’épauler dans ses concerts. Le Daïshikan a interprété cela comme un chantage de la part de celui qu’il a fabriqué, de ses propres mains. Ce serait cet incident qui a provoqué la rupture entre le père et le fils.

Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1712768 : 1.63 mb
MEMORY : 1488496 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.