Publicite

Culture : Décès d’Erickson le Zulu, Safarel Obiang, Soum Bill, Jean Jacques Kouamé… Tous en larmes !

Le décès d’Erickson le Zulu, Bosiki Eric à l'état civil, survenu dans la nuit du samedi 15 au dimanche 16 février, a jeté l'émoi et la tristesse chez plusieurs acteurs du showbiz ivoirien. 
Publicite

La triste nouvelle s'est répandue sur les réseaux sociaux, suscitant la réaction de plusieurs mélomanes et artistes ivoiriens dont Safarel Obiang qui dit ne pas comprendre toutes ces pertes qui frappent le Coupé-décalé depuis un certain temps. « La mort, qu'est-ce que tu veux au Coupé-décalé et à la Côte d'Ivoire finalement? Repose en paix vieux père et merci pour tout ce que tu as fait pour le couper décaler et la musique ivoirienne », a écrit Safarel Obiang, sur sa page Facebook.

A l'instar de Safarel Obiang, plusieurs autres artistes ivoiriens ont rendu un hommage au Zulu. On peut citer entre autres l'humoriste Koloko Germain alias Papitou. « Vanité des vanités, tout est vanité. Que le Seigneur te reçoive auprès de lui Erickson. Repose en paix. Un artiste ne meurt jamais. Je suis si triste de cette nouvelle », a-t-il écrit.

Pour Jean Jacques Kouamé, un des précurseurs du mouvement Coupé-décalé, cette succession d'événements malheureux qui frappent le Couper décaler, n'est pas du tout simple. L'ex boucantier a même  suggéré des moments intenses de prières afin de mettre fin à cette tragédie qui endeuille la musique ivoirienne. « Que se passe-t-il dans le milieu artistique ivoirien? Prions sérieusement pour arrêter cette spirale infernale. Il y a un truc qui ne tourne pas rond dans cette histoire...Bref ! Repose en paix l’artiste (Erickson le Zulu) », a-t-il écrit sur sa page Facebook.

Soum Bill, artiste zouglou qui a partagé plusieurs scènes avec le défunt, s'est souvenu des moments passés avec l'ex-star du couper décaler. « Je me souviens encore quand nous sortions des maquis en cachette pour nous rendre à la mosquée toi et moi pour la Saalat pendant Ramadan et je prenais du plaisir à t'écouter réciter le Saint CORAN, Baby Bamako Dakar Genève et Paris nous avons gagné pas mal de bataille frère. Mais celle-là malheureusement personne ne l'a gagné. ADIEU FRANGIN QU'ALLAH NOUS PARDONNE », a publié l'ancien membre du groupe Les Salopards sur son compte Instagram.

Zyta Fleure, présidente des artistes ivoiriens résidant à Londres mais aussi la mère de Jonathan, un Dj disparu trop tôt, rendu célèbre par la chanson d'Arafat Dj et aussi d' Erickson  le Zulu ; a déclaré : « Je pleure trois fois ».

Paula K. avec Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1699504 : 1.62 mb
MEMORY : 1487792 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.