Publicite

Culture: Des Guyanais, descendants d’esclaves ivoiriens, reçus par Sa Majesté Nanan Amon N'Doffou V à Krindjabo

Ce lundi 22 avril, une délégation du peuple Boni de Guyane a été reçue par Sa Majesté Nanan Amon N’Doffou V, roi de Krindjabo, dans le cadre des journées mémorielles internationales de la « Route de l’esclave ».
Publicite

Une cérémonie de purification de ces descendants d’esclaves ivoiriens a été organisée en présence des Ministres Maurice Kacou Bandama et Eugène Aka Aouélé.

Ce lundi, 25 membres du peuple Boni de Guyane se sont rendus dans le royaume de Krindjabo, dans le sud-est ivoirien, pour faire connaissance avec leurs racines. Les Boni de Guyane seraient essentiellement d’origine Akan du Sanwi. Ils ont été reçus par Sa Majesté Nanan Amon N’Doffou, roi de Krindjabo, en présence des Ministres Maurice Kacou Bandama, Eugène Aka Aouélé et Siandou Fofana.

« Le royaume du Sanwi était au commencement de la Côte d'Ivoire »

Le Ministre de la culture et de la francophonie, Maurice Kacou Bandama, a indiqué que : « Nous ferons de Krindjabo l'une des villes touristiques de la mémoire. Le tourisme de la mémoire sur l'esclavage est un tourisme du souvenir et de la douleur ». Il a par ailleurs indiqué que les autorités ivoiriennes « ont choisi l'axe de la repentance de notre culpabilité» dans le cadre du projet « La route de l’esclave ».

A son tour, le Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Dr Aka Aouélé, a rappelé que « Le royaume du Sanwi était au commencement de la Côte d'Ivoire car c’est ici que le protectorat faisant de la Côte d'Ivoire une colonie française a été signé (…) tout s'est passé d'abord ici en tant que porte d'entrée ».

Quant au Ministre du Tourisme et des loisirs, Siandou Fofana, il a souhaité la bienvenue à ces Guyanais sur la terre de leurs ancêtres. Il a ensuite réitéré l’engagement de son département ministériel à la promotion du tourisme de mémoire.

Le Royaume de Krindjabo, coutumier des retours aux « roots »

Rappelons que cette visite des Boni au Royaume de Krindjabo s’inscrit dans le cadre des premières journées mémorielles internationales de la route de l'esclave, prévues du 21 au 26 avril 2019. Ces journées font partie du programme de l'organisation des Nations-Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) dénommé la « Route de l'esclave ». Ce projet a été lancé en 1994 à Ouiddah au Bénin afin de briser le silence coupable autour de la traite négrière.

Le Royaume du Sanwi est un habitué des retours aux racines depuis plusieurs années.

Il a déjà reçu des personnalités afro-américaines comme Mickaël Jackson en 1992 et Jesse Jackson en 2009. Tous les deux auraient des origines Akan du Sanwi.



Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1706896 : 1.63 mb
MEMORY : 1478760 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.