Publicite

Culture : Fadal Dey obtient, des artistes ivoiriens, la signature d’une pétition pour demander le départ la DG du BURIDA, d’Irène Vieira

Près d’un mois après avoir demandé la démission d’Irène Vieira, Fadal Dey va plus loin cette fois en faisant signer, jeudi à l’occasion d’une conférence de presse du Collectif des Artistes pour le Changement du BURIDA (CACB)par plus de 1000 artistes, une pétition pour demander le départ de la DG du BURIDA.
Publicite

Fadal Dey revient sur les manquements de la DG

En fin août déjà, Fadal Dey, volant au secours de son collègue Pat Sacko, s’en était pris à la directrice générale du Bureau Ivoirien des Droits d’Auteur, Irène Vieira.

Il lui avait demandé d’arrêter la comédie et de quitter sa fonction pendant qu’il était encore temps.

Selon lui, la DG se serait rendue coupable de graves irrégularités dans la gestion de son administration. Au cours de la conférence de presse tenue Fadal Dey est revenu sur ses irrégularités présumées et les a même énumérées.

Il s’agit du décaissement de 40 millions FCFA pour la construction d’une usine de pressage de CD qui n’a jamais vu le jour, l’organisation d’une soirée de charité dénommée « Solidarité » à hauteur de 150 millions pour ne récolter que 7 millions, un redressement fiscal de 200 millions à l’encontre du BURDIA ou encore de la disparition d’importantes sommes des caisses du BURIDA. Ce sont tous ces manquements, relevés à la suite d’un audit sur la période 2013-2015, qui poussent Fadal Dey à demander le départ sans condition d’Irène Vieira afin de sauver la maison.

Une pétition pour sauver la maison

Pour le reggaeman ces multiples impairs dans la gestion de leur maison nécessitent une sanction exemplaire. C’est pourquoi il a fait signer une pétition, par plus de 1000 artistes, pour la démission de la DG actuelle.

Parmi ces 1000 artistes notons des poids lourds comme Diallo Ticouai Vincent, John Kiffy, Hamed Farras, Alex Quassy, Dent de Man ou encore Djabo Steck. Dans le but de mettre toutes les chances de son côté, Fadal Dey a mobilisé une équipe d’avocats qui se serait déjà mise en ordre de bataille.

Rappelons à cet effet qu’une l’Assemblée Générale extraordinaire du BURIDA se tiendra le vendredi 28 septembre 2018.


Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1726992 : 1.65 mb
MEMORY : 1495072 : 1.43 mb