Publicite

Culture : Les artistes organisent une manifestation le 14 mai, pour obtenir le départ de Mme Irène Vieira du BURIDA

Trois collectifs d’artistes ont adressé un courrier au Préfet d’Abidjan Vincent Toh Bi pour lui demander l’autorisation, ce samedi 14 mai, d’un sit-in pacifique éclaté afin d’exiger le départ de Mme Irène Vieira à la tête du BURIDA (Bureau ivoirien des droits d’auteur). Depuis près d’un an, ils accusent la directrice générale de mauvaise gestion.
Publicite

Un sit-in «chaque jour jusqu’à ce que Mme Vieira quitte le BURIDA »

Trois syndicats d’artistes que sont le Collectif d’Artistes pour le Changement au Burida (CACB) de Fadal Dey, le Syndicat des Artistes Musiciens de Côte d'Ivoire (SAMCI) de Dan Log et le Syndicat National des Artistes Interprètes et Intermittents du Spectacle de Côte d’Ivoire (SYNARIS-CI) du comédien Nestor Eboua dit Akowé ont prévu une manifestation éclatée, ce samedi 14 mai, pour exiger le départ d’Irène Vieira, DG du BURIDA.

Dans le courrier adressé au Préfet d’Abidjan Vincent Toh Bi, pour autorisation, les artistes indiquent que le sit-in se tiendra simultanément, « devant le siège du BURIDA à Cocody-2 Plateaux, devant le Ministère de la Culture et de la Francophonie au Plateau et devant les locaux de la Grande Chancellerie à Cocody (…) de 06h du matin à 23h45 minutes chaque jour jusqu’à ce que Mme Vieira quitte définitivement notre maison à tous le BURIDA ».

Irène Vieira se défend, ses soutiens réagissent

Les organisateurs de la manifestation accusent Irène Vieira d’avoir dilapidé et mal géré les comptes du BURIDA, depuis près d’un an. Pour sa part Mme Vieira a soutenu qu’il n’y a pas eu de fraude de sa part. Mieux, « Depuis 2017, nous avons non seulement équilibré les comptes, mais nous avons fait un résultat excédentaire. Nous avons dégagé un excédent de 116 millions de FCFA ». Elle invite en outre les frondeurs à se concentrer sur l’essentiel, les nouveaux enjeux de la maison, dont celui du numérique.

Comme de nombreux soutiens de la DG du BURIDA, Yves Konan, le nouveau Directeur de cabinet du ministre de la Culture et de la Francophonie, se dit surpris de l’annonce d’un sit-in éclaté ce samedi alors que le BURIDA s’est déjà expliqué sur les récriminations lors d’un débat télévisé en 2018.

Estimant que cette action peut troubler l’ordre public, il invite les pourfendeurs d’Irène Vieira à surseoir à leur projet en attendant les conclusions de l’audit commandé par Maurice Bandama, le Ministre de la Culture et de la Francophonie.



Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1687864 : 1.61 mb
MEMORY : 1477616 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.