Publicite

Développement touristique : Le projet « Sublime Côte d’Ivoire » séduit la Sfi et la Miga

En 9 points et courant jusqu’à l’échéance 2025, la nouvelle matrice pour booster la destination ivoirienne a été présentée par Siandou Fofana à la filiale de la Banque mondiale.
Publicite

Le ministre  du Tourisme, Siandou Fofana a présenté le mardi 27 mars, à son cabinet à Abidjan, les opportunités du secteur touristique ivoirien à une délégation de la Société financière internationale (Sfi), filiale du Groupe de la Banque mondiale, en vue de bénéficier de l’appui de cette institution financière. Mais aussi de la Miga. Qui n’est autre que l'Agence multilatérale de garantie des investissements, toute aussi filiale du Groupe de la Banque mondiale, est une agence internationale dont la mission est de favoriser l'investissement direct à l'étranger.

Présentant les atouts du secteur, du reste transversal, à travers le Plan stratégique baptisé « Sublime Côte d’Ivoire » se déclinant en 9 projets structurants et concrets, le ministre du Tourisme a précisé que, dans le cadre de la Vision 2025 de «faire du tourisme le 3e pôle de développement économique de la Côte d’Ivoire», il s’est inscrit dans la transformation du secteur du tourisme à travers le renforcement du cadre institutionnel, la réalisation d’infrastructures dédiées aux activités touristiques et la promotion de la destination Côte d’Ivoire.

La culture, produit d’appel… touristique

Il a énuméré les 9 projets pour faire de la Côte d’ Ivoire une destination touristique de choix. Dont deux grands axes qui devraient consolider des produits culturels d’appel touristique. En l’occurrence « La route des rois » sur l’axe sud-est nord-est et celle des « Eléphants » partant du sud-ouest au nord-ouest. Avec, à la clé, le projet patrimonial, en relation avec le ministère de la Culture et de la Francophonie, « La route des esclaves ». Sans compter avec l’érection d’un parc d’attraction à vocation régionale et bien d’autres projets alliant culture et loisirs dans une perspective du partenariat Public/Privé.

Il s’agira de doter le pays d’une stratégie de développement touristique, augmenter les moyens pour la promotion du tourisme ivoirien, la formation des acteurs pour avoir des cadres de haut niveau et une banque de projets ainsi qu’une réserve foncière à utilité touristique dans le cadre du fonds d’investissement destiné aux privés.

Pour tous ses projets, le ministre Siandou Fofaba doit mobiliser 3 000 milliards de francs CFA. Il a, notamment, indiqué à la délégation de la Sfi et de la Miga conduite par Sergio Pimenta, Vice-président de la Sfi pour le Moyen-orient et l’Afrique  que le démarrage des grands chantiers est en cours pour en faire un secteur de référence d’ici 2025 qui génère des emplois pour les jeunes diplômés et faire passer la part du tourisme au Pib national à échéance, à 12% contre 5.5%.

12e  destination pour le tourisme de loisirs en Afrique et 3e pour le tourisme d’affaires, la Côte d’Ivoire, devrait pouvoir capter, au regard des échanges entre le cabinet ministériels et les bailleurs multilatéraux, des investissements dans l’hôtellerie pour accroître sa capacité d’accueil, au-delà des 4000 à 4500 chambres actuellement disponibles à Abidjan.

Après avoir écouté attentivement le ministre, le chef de la délégation de la Sfi, Sergio Pimenta a promis que son institution passera en revue tout ce qui a été présenté et voir comment, elle pourra intervenir. L’organisme onusien entend promouvoir la croissance des pays en développement en s’appuyant sur le secteur privé.

REMI COULIBALY/Fratmat.info
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1710648 : 1.63 mb
MEMORY : 1491088 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.