Le NDI prône une élection apaisée à travers un concert

A moins d’une semaine du scrutin présidentiel du 25 octobre, le National Democratic Institute (NDI) a sensibilisé les étudiants de l’université Félix Houphouët Boigny (UFHB) à une élection apaisée et sans violence par le canal d’un concert dénommé "C’est dans enjaillement, que je vote".

Le ciel mi-nuageux et mi ensoleillé, ainsi que la fine pluie qui est tombée ce vendredi 16 octobre n’ont pas empêché les étudiants de ladite université issus de toutes les sensibilités politiques de se rassembler massivement au stade de l’UFHB, afin de danser et de vibrer au rythme cadencé des belles sonorités musicales du pays.

Profiter du divertissement afin d’inciter la jeunesse à ne pas virer dans la violence pendant l’élection. Tel est l’objectif de ce concert. "Je vous invite à voter et à participer à l’élection dans l’enjaillement, dans la paix pour que tout se passe bien, parce que la Côte d’Ivoire est un pays magnifique", a lancé à la foule nombreuse Christiane Pelchat, représentante résidente du NDI en Côte d’Ivoire.

Les pas esquissés par les étudiants pendant les différents concours de danses et les prestations d’artistes tels que le collectif au nom du Slam, ont contribué à embellir la manifestation. Mais, s’il y a un moment fort qui a particulièrement marqué toute la cérémonie, c’est bien la montée sur scène de l’artiste comédien "le Magnifique", qui a mis toute la foule en branle.

Dans un savoir-faire humoristique dont lui seul en a le secret, "le Magnifique" a su utiliser le verlan ivoirien "le nouchi" pour partager des messages de paix. Car  selon l’humoriste : "Il faut que tous les Ivoiriens surtout les étudiants sachent qu’avant, pendant et après les élections, nous restons toujours des frères et des amis. C’est pourquoi, ces élections ne doivent pas être une source de dissension,  de palabre et de malentendu".

Les étudiants n’ont pas boudé leur plaisir. Ils ont traduit toute leur joie à voir une telle initiative et se sont engagés à œuvrer pour une élection apaisées en 2015. "C’est une satisfaction de voir les étudiants de gauche, de droite et du centre réuni aujourd’hui. (…). Ce concert permet aux étudiants de s’inscrire dans une nouvelle dynamique, dans une nouvelle vision des choses, celle de la démocratie, de la cohésion sociale et de la paix et du respect de la vérité des urnes", a indiqué Bamba Lama, étudiant en Licence 3 de lettre moderne.

La fête fut belle et le message semble avoir été bien perçu. Le dimanche 25 octobre et les jours qui suivront la proclamation des résultats, nous en dirons plus.

Quentin Gourou/Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1694424 : 1.62 mb
MEMORY : 1490360 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.