Publicite

Recensement de près de 800 éléments du patrimoine culturel immatériel ivoirien

Publicite
Quelque 800 éléments du patrimoine culturel immatériel ivoirien ont été recensés en Côte d’Ivoire au terme d’un inventaire qui a coûté 260 millions FCFA, a indiqué mercredi à Abidjan, Maurice Kouakou Bandaman, le ministre ivoirien de la Culture et de la Francophonie.

« 800 éléments ont été recensés au terme de l’inventaire du patrimoine culturel immatériel sur l’ensemble du territoire. Cet inventaire a coûté 260 millions FCFA et a été financé par l’UNESCO (150 millions FCFA) et par l’État de Côte d’Ivoire ( 110 millions FCFA) », a révélé M. Bandaman qui animait une conférence publique sur la question de la préservation du patrimoine culturel national et la restitution des biens culturels de la Côte d’Ivoire à l’extérieur.

« Nous avons formé 500 personnes qui seront outillées pour continuer ce travail de recensement des éléments culturels sur le terrain. C’est une première phase qui devrait être approfondie dans chaque région», a-t-il ajouté, soulignant l’intérêt de cette opération pour le pays.


Selon le ministre Bandaman, ces éléments culturels ont un impact important sur la vie sociale et économique de la Côte d’Ivoire. « Nous avons un savoir-faire important qui se perd. Ce sont des milliers de milliards de FCFA qui échappent à l’Afrique avec la perte de ces éléments culturels », a regretté le ministre de la Culture et de la Francophonie.

Parlant du processus de restitution des biens culturels de la Côte d’Ivoire à l’extérieur qui a constitué le deuxième point à l’ordre du jour de sa communication, M. Bandaman a fait savoir que ce sont au total entre 15 000 et 20 000 objets d’art ivoiriens estimés à une valeur de 6000 milliards FCFA qui sont détenus en occident.


« Dans les musées et galeries françaises, il y a environ 90 000 pièces d’origine africaine dont au moins 10% viennent de la Côte d’Ivoire», a-t-il poursuivi, précisant que « nous avons adressé aux autorités françaises, une liste de 148 objets d’art à nous restituer».

Il a par ailleurs assuré que la Côte d’Ivoire est « bien engagée » dans le processus de retour de ces biens culturels avec un plan à plusieurs axes. Dans la foulée, le ministre de la culture a annoncé la construction de plusieurs infrastructures culturelles dans le pays dont 12 centres culturels intégrés avec en leur sein des musées et un «musée futuriste» à Abidjan.


« Nous nous réjouissons de la décision du président français Emmanuel Macron de restituer à l’Afrique ses biens culturels », a conclu M. Bandaman, saluant la « collaboration diplomatique et non conflictuelle» avec les autorités françaises.

En novembre 2017, le président français Emmanuel Macron annonçait à Ouagadougou au Burkina Faso, sa volonté de restituer au pays africains, qui feraient la demande, leurs objets d’art détenus en France.

LB/ls/APA

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1713928 : 1.63 mb
MEMORY : 1489248 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.