Religion : L’Eglise catholique prie pour les victimes de la crise électorale ce dimanche

Ce dimanche 20 décembre 2020, des messes seront dites dans toutes les églises catholiques sur l’ensemble du territoire ivoirien, à l’endroit des victimes de la crise pré-électorale, électorale et postélectorale, selon une note de la conférence des évêques de Côte d’Ivoire. L’église catholique dit répondre ainsi à la demande du président du PDCI-RDA, Henri Konan Bédié. Selon le communiqué fait par le plus vieux parti ivoirien, ces messes sont dédiées ‘’aux ivoiriens épris de paix et de démocratie tombés lors des violences pré et post électorales de 2020’’.


« Faisant suite à une demande du Président du Parti Démocratique de Côte d'Ivoire, Président de la Coalition des Plateformes et des Partis Politiques de l'Opposition, sollicitant de la bienveillance du Cardinal KUTWÂ, archevêque métropolitain d'Abidjan, l'autorisation d'une messe sur le territoire national », a introduit la note signé du secrétaire général de la conférence, le révérend-père Emmanuel Wohi Nin.

Selon la note, « Au cours des célébrations eucharistiques du dimanche 20 décembre 2020, dans toutes les paroisses de votre circonscription ecclésiastique, au titre des intentions de messe, les prêtres prieront pour le repos éternel des victimes des violences préélectorale, électorale et postélectorale d'octobre et novembre 2020 en Côte d'Ivoire. Rappelons pour mémoire, qu'officiellement, 85 de nos concitoyens ont perdu la vie et plus de 200 ont été blessés ou mutilés. Nous demanderons au Seigneur, malgré les pertes et le poids du fardeau, de mettre en nous sa Lumière et la force de pardonner pour ainsi redonner vie à notre pays ».

Rappelons que des messes ont été dites le dimanche 13 décembre 2020, dans des églises du district d’Abidjan. Ce sont, l’église Sainte Anne à Port-Bouët, Notre Dame de Biétry à Koumassi, Sainte Thérèse à Marcory, Notre Dame à Treichville, Saint Jean à Cocody, Saint Michel à Adjamé, Saint Joseph à Attécoubé, Saint André à Yopougon, Saint François Xavier à Abobo et Saint Paul au Plateau.

L’opposition a appelé à une désobéissance civile et le boycott actif du scrutin présidentiel du 31 octobre dernier à l’annonce de la candidature "illégale et anticonstitutionnelle" d’Alassane Ouattara pour un troisième mandat. Un scrutin remporté officiellement par M. Ouattara avec plus de 90% des voix. Il a prêté serment lundi.

Notons pour finir que le bilan de cette crise électorale s'établit à 85 morts et 484 blessés. Il y a eu 34 morts avant le scrutin, 20 le jour du vote et 31 après, 225 personnes interpellées, 167 inculpées et 45 écrouées.

Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1720920 : 1.64 mb
MEMORY : 1511968 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.