Publicite

Showbiz : Arafat DJ et Debordeau Leekunfa se disputent « Papa Hamed Bakayoko »

Comme deux petits enfants, et c’est le mot juste, Arafat DJ et Debordeau Leekunfa se disputent sans cesse les pieds de « Papa Hamed Bakayoko ». Chacun veut être le seul chouchou de notre Ministre de la Défense, tellement que ça en devient ridicule.

Qui va s’asseoir sur les pieds de papa

Arafat DJ et Debordeau Leekunfa les deux enfants terribles du Coupé décalé ivoirien se disputent tous les titres depuis des années. Déjà presqu'ennemis en matière musicale, les voilà qui se revendiquent d’être, l'un et l’autre, le « fils unique «  du Ministre de la Défense ivoirien. Ces protégés putatifs d’Hamed Bakayoko ont été très loin dans le ridicule ce dimanche. Jugez en vous-même. A 22H 14min, Arafat DJ tweet : « Mon père (Houon Pierre) est mort, mais depuis 2009 tu es là pour moi, mon 2ème papa et cela fatigue beaucoup de rageux. Mais seul Dieu, toi et ma Chine sont ma force. Max de j’aime pour celui qui est prêt pour moi comme je le suis aussi envers lui (Hambak), le lion des lions». Et à 22H 20min, comme s'il était aux aguets, Debordeau Leekunfa réplique : « Mon père (ex Caire de Police) est mort, mais depuis le Ritz (2005) tu es là pour moi mon 2ème papa et cela fatigue beaucoup le rageux. Que Dieu te bénisse mon père ».
Publicite

Un papa très protecteur et généreux

On se serait crû dans notre enfance lorsqu’on s’amusait à répéter les propos de quelqu’un juste pour l’embêter. Chacune de nos stars du Coupé décalé s’arroge à lui tout seul l’amour du Ministre d’Etat. Pourtant, ce dernier n'a jamais manifesté sa préférence entre ses deux protégés, comme lors de leur accrochage armé, il y a un an. Il les comble régulièrement de sa générosité, mais mieux encore. Hamed Bakayoko est aussi et avant tout le protecteur des deux hommes. C’est ce qui motive certains comportements hors la loi qu’ils adoptent régulièrement. Malheureusement, ce parapluie judiciaire n'est pas toujours là. Arafat DJ peut en témoigner, lui qui est, en ce moment, mouillé dans une affaire qui l'a forcé à l’exil en France.
Condamné à un an de prison ferme plus 20 millions d’amende après avoir bastonné puis filmé un jeune homme du nom de Régis Naïs, sous sa responsabilité, le numéro 1 du Coupé décalé ne veut toujours pas rentrer d'exil pour s’acquitter de sa peine. Selon les rumeurs, il aurait décidé de résider pour de bon en France, fuyant ainsi la justice ivoirienne.

Paula K. avec Alex Dimeco/ Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1690384 : 1.61 mb
MEMORY : 1476224 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.