Publicite

Showbiz : C’est officiel, Orange se retire du concert du 29 décembre

LTA SARL a annoncé, à travers un communiqué jeudi soir, le retrait du sponsor officiel Orange Côte d’Ivoire, du concert du 29 décembre 2018, dit de réconciliation, entre Arafat DJ et Debordeau Leekunfa. La société promotrice de l’évènement pointe du doigt le manque de professionnalisme de Debordeau Leekunfa.
Publicite

LTA présent ses excuses pour le désagrément et accuse

LTA SARL, la société promotrice du concert du 29 décembre 2018, informe le public du retrait du sponsor officiel de l’évènement. « Nous avons le regret, de vous annoncer que la société Orange Côte d’Ivoire, pressentie pour être le sponsor officiel de ce prestigieux évènement n’a finalement pas confirmé son accord de principe. » peut-on lire dans le communiqué publié jeudi soir. 

La société LTA SARL tient pour responsable Debordeau Leekunfa qui aurait eu récemment une attitude peu professionnelle car, écrit-elle, « aucune entreprise sérieuse n’aurait pu tolérer plus longtemps d’être impliquée dans les accusations sans fondements ». 

Vu les désagréments causés par ce changement de dernière minute, le promoteur présente ses excuses aux nombreux fans et également à Orange Côte d’Ivoire. 

Aussi, elle annonce que le concert aura bel et bien lieu malgré ce retrait du sponsor. Le spectacle sera rebaptisé « concert de la renaissance » d’Arafat DJ, qui prestera seul ce 29 décembre. « Le contexte s’y prête d’ailleurs fort bien avec l’album Renaissance chez notre partenaire Universal. Au demeurant, le concert du 29 décembre 2018 est le premier concert d’Arafat DJ à Abidjan depuis son retour d’Europe et son dernier avant son départ pour l’Europe à la conquête du Disque d’Or », précise LTA SARL. 

La réaction des artistes

Désormais seul sur le coup, Arafat DJ accuse Debordeau Leekunfa d’avoir les yeux plus gros que le ventre. 

Celui qui dit avoir associé le Wizz Agara sur cet évènement par pure gentillesse et bonté pense que ce dernier n’est pas bien placé pour demander des droits sur son image car c’est lui qui se serait démené pour trouver un sponsor : « Je lui ai dit reste tranquille et fait-moi confiance pour le promoteur. Mais il m’a dit non, non qu’il veut ses sous. J’ai dit okay, j’ai appelé le promoteur et le promoteur et ses services juridiques et avocats ont décidé de le retirer du concert puisqu’il a dit qu’il ne voulait pas faire le concert si Orange ne lui donnait pas 20 millions. Non c’est moi qui suis allé chercher Orange », a-t-il déclaré dans une vidéo. 

Pour sa part Debordeau Leekunfa estime avoir été victime de la méchanceté et de l’hypocrisie de DJ Arafat et LTA SARL. Il explique que le Daïshikan a bel et bien perçu les droits d’auteur sur leurs images utilisées à la faveur d’une affiche publicitaire par Orange Côte d’Ivoire, mais qu’il ne veut pas donner sa part par gourmandise. 

« J’ai appris qu’Orange a été associée à l’évènement. On a signé un contrat, il n’y avait pas Orange dedans, maintenant que y’a Orange, viens (Arafat DJ) on va rediscuter le contrat (…) Si on doit s’associer avec Orange, finissez avec moi (donnez ma part). Il me dit qu’Orange n’a rien donné. Comment Orange ne va rien donner ? Je dis bon si Orange ne m’a rien donné, vous mettez mon image là-bas pourquoi ? Enlevez mon image sinon je ne fais pas le concert. », avertit le Wizz Agara. 

Face à ce qu’il considère comme une foutaise à son égard ainsi qu’à toute son équipe managériale, Debordeau Leekunfa persiste et signe que s’il ne reçoit pas sa part de droit d’image, il ne fera pas le concert. 

Toutefois il reconnait avoir déjà touché les 12 millions d’avance, sur les 25 millions, prévus par LTA SARL dans le cadre du concert.
Selon Arafat DJ, Debordeau Leekunfa aurait utilisé cette avance pour acheter sa nouvelle Mercédès. 



Paula K. avec Alex Dimeco, Corresondant/Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1703320 : 1.62 mb
MEMORY : 1475088 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Akody.com utilise les cookies pour suivre et compter les articles que vous avez lus. Ceci nous permet d'informer nos partenaires qui font la publicité sur notre site. En continuant, vous acceptez les termes d'utilisation de notre site.