Publicite

Showbiz : Debordeau Leekunfa exclu du concert de la paix du 29 décembre prochain

Comme une prémonition, nombreux sont ceux qui doutaient que le concert de la paix du 29 décembre, entre Debordeau Leekunfa et Arafat DJ, ait effectivement lieu. Ce pessimisme est nourri par le comportement imprévisible et parfois grégaire des deux artistes. Les dernières informations sur ce spectacle, dit de l’année, donnent peut-être raison à ce public averti.
Publicite

Leekunfa et ses récriminations incessantes

Selon les dernières informations reçues par nous, Debordeau Leekunfa aurait été exclu du concert de la paix du 29 décembre 2018. Les organisateurs de l’évènement l’accusent d’immaturité suite à ses nombreuses récriminations. 

En effet, le Wizz Agara n’a eu de cesse de se plaindre du montant des dividendes prévu pour lui dans le cadre de ce spectacle. Sur l’une de ses publications, datée de ce mardi soir, il répétait encore : « On travaille à fonds propre ; je n’ai pas l’argent y’avais pas de sponsor et tu as dit dans ton contrat que si on trouve un sponsor, on a nos différents pourcentages. Maintenant qu’il y a sponsor on te dit juste fait le partage c’est tout ! ». 

Le sponsor en question c’est la société de téléphonie mobile Orange, qui aurait déboursé plus de 100 millions pour l’évènement. 

« Le concert, continue-t-il de protester, c’est le 29 décembre. J’ai été clair avec la structure (LTA SARL). Je fais le concert mais là où mon image est associée à un sponsor mon droit d’image doit être payé par les pourcentages convenus en plus de mon cachet. Je me suis exprimé dans mes différents postes en étant clair et sans rompre le contrat avec vous, contrat qui dit que je dois être sur la scène et prester le 29 décembre ; ce n’est pas encore arrivé et vous venez m’exposer. Je ferai ce concert s’il n’y a pas de sponsor, mais s’il y en a tu (ndlr : promoteur du spectacle) sais ce qui te reste à faire ! ».

LTA SARL sanctionne l’artiste 

Au regard de toutes les tergiversations et récriminations de Debordeau Leekunfa, LTA SARL, la structure promotrice de l’évènement, a décidé de sanctionner l’artiste en l’écartant du concert.

Le mis en cause le constate d’ailleurs à travers cette réaction sur son compte Facebook : « Apparemment pour une simple revendication j’ai été éjecté, retiré du concert. Heureusement ça vient de vous-même, monsieur le promoteur on est ensemble ! » dit-il amer. Cette nuit encore il est revenu à la charge pour souligner de deux traits rouges sa revendication : « Tant que je ne reçois pas mes 20 millions, donnés par le sponsor Orange Côte d’Ivoire pour mon image, je ne vais pas à ce concert du 29 décembre donc le mieux serait d’annuler ou soit Arafat le fera seul sans moi Debordo Leekunfa fin du cinéma ! » a-t-il tapé du poing sur la table. 

Arafat DJ compte en profiter

Arafat DJ, apparemment, n’attendait que ça. Aurait-il manqué l’occasion de voir toutes les lumières braquées sur lui et lui seul ? Assurément pas. 

Et même si Debordeau Leekunfa lancera, par dépit, cet appel à la solidarité « Je fais confiance à DJ ARAFAT pour casser la baraque. J’invite toute la chine le 29 décembre pour le concert de mon frère », le Daïshikan avait déjà jubilé en secret du retrait de son coéquipier du 29 décembre. « Je t’aime, moi non plus » dit le poète lyrique. 

Mais très vite Debordeau revient sur ses propos, vu que son ami semble se ravir de ses déboires avec LTA SARL et le tourner en ridicule.  « Ah donc d’Arafat, tu a peur, plus que depuis il se plaint pas juste parce qu’il a eu son pourcentage de surcroît il n’est même pas fichu de se pencher sur ma cause pourtant on parle de réconciliation on doit être soudé, mais il se moque tranquille » regrette-t-il. 

De son côté, le Daïshikan ne peut s’empêcher de voir dans la réaction du Wizz Agara, la manifestation d’une jalousie à peine contenue. C’est pourquoi, il affirme à l’endroit de ses fans : « Tout ça à cause de mon album ; la haine prend le dessus sur enfant des gens. Soyez prêts comme jamais ma chine et soyez sereins notre concert aura bel et bien lieu et on dansera sur les sons de notre album au calme ; ça n’a jamais chauffé. » 

Rappelons que Debordeau Leekunfa avait déjà eu de tels démêlés avec Sangaré Group, structure promotrice de son concert d’avril dernier. 


Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1707232 : 1.63 mb
MEMORY : 1474064 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Akody.com utilise les cookies pour suivre et compter les articles que vous avez lus. Ceci nous permet d'informer nos partenaires qui font la publicité sur notre site. En continuant, vous acceptez les termes d'utilisation de notre site.