Publicite

Showbiz : L’Homme Saga à la rescousse de sa femme Bamba Ami Sarah, malmenée par les internautes pour un post sur les « Tchizas »

Il était de son devoir de mari et il ne s’est pas dérobé. Souleymane Kamagaté, dit l’Homme Saga a pris la défense de sa femme, Bamba Ami Sarah, malmenée par les internautes pour un post sur les « Tchizas » (maîtresses). Dans une longue réponse adressée aux détracteurs de sa compagne, l’homme d’affaires fait savoir que rien de tout ce qui se dit sur internet n’ébranlera leur couple.
Publicite

Bamba Ami Sarah âprement critiqué sur la toile

Bamba Ami Sarah s’en souviendra longtemps, comme Ramatoulaye DJ de sa blague sur Laurent Gbagbo. Alors qu’elle croyait faire comme tout le monde en faisant une publication sur le buzz du moment, une affaire de maîtresse battu au Congo, elle n’a récolté que paroles méchantes, surtout des jeunes filles.

« Les premières dames, les capitaines, les titulaires, restez sereines. Cette année nous allons combattre toutes les « Tchizas », nous allons les faire reculer jusqu’à leur dernier retranchement. Moi-même je serai devant, je suis désormais votre capitaine… », a écrit l’ex Star Tonnerre sur sa page Facebook.

Comme si on l’attendait au rebond, les internautes se sont littéralement déchainés sur elle, surtout les jeunes filles qui seraient en fait des « Tchizas », donc indexées par le post.

Souleymane Kamagaté, en preux chevalier sur son fidèle destrier

En preux chevalier, sur son fidèle destrier, Souleymane Kamagaté s’est porté au secours de sa belle par le même canal des réseaux sociaux. Il s’est d’abord adressé à sa femme pour lui apporter tout son soutien et lui demander de se préoccuper de l’essentiel dans sa vie. « Dans cette histoire d’Ami Sarah, si je ne réagis pas c’est parce que je suis un habitué de ce genre de situation. J’en ai tellement vécu que ça me fait marrer. Nous-mêmes qui ne sommes rien, on dit qu’on a vendu notre âme pour être ce que nous sommes. Le plus important c’est ta famille, tes amis, ils te connaissent, ils connaissent ta valeur ; le reste ça contribue juste à te rendre populaire alors tant que tu as compris ça tu es tranquille. »

Puis aux détracteurs, il leur rappelle que son épouse et lui n’ont pas besoin d’exposer, sur la place publique, les moindres détails de leur vie de couple.

« Je vois plein de commentaires. Ils l’ont même pas dotée, petite procédure même ils n’ont rien fait, ni rien entamé, ils ne sont même pas mariés, même cola il n’a pas déposé, attachement de cola même rien n’a été fait. Ce que je ne comprends pas c’est pourquoi les gens n’ont pas attendu de voir une vidéo de nous en train de faire l’amour pour croire qu’on sort ensemble ? Après combien de temps vous avez vu le visage de notre enfant ? Pourquoi avez-vous cru qu’on avait un enfant sans même voir le visage de l’enfant au début, sans avoir accouché assisté à l’accouchement ou voir une vidéo d’elle en train d’accoucher ? Comprenez qu’il y a des choses qu’on partagera avec vous et des choses qu’on ne partagera jamais avec vous, qu’on estime sacrées. »

Ensuite L’Homme Saga a prévenu les auteurs des calomnies et diffamations contre les représailles judiciaires qui les guettent. « C’est normal que vous lui inventez des vies, elle est artiste. Nous l’avons tous fait dans notre enfance dans notre quartier, on a nous-mêmes cru à des on dit, mais faîtes attention à ne pas vous mettre dans les ennuis. Parce que les personnes avec lesquelles vous lui attribuez les relations en ont marre et qu’ils prennent des dispositions contre vous, nous n’en serons pas responsables. Si vous êtes intelligents vous allez comprendre pourquoi je le dis. Vous allez voir venir certaines choses suite à des appels que j’ai reçus. Je ne veux pas qu’on nous tienne pour responsables de quoi que ce soit. »

Enfin, le candidat malheureux à l’élection municipale de Cocody termine sa réponse par une ode à l’amour à l’endroit de sa femme : « Je finirai par vous dire que vous pouvez lui attribuer toutes les relations, même une relation avec un chameau, un cheval, un escargot, un python. Le plus important c’est elle que mon cœur a choisi. Dieu, nous deux er nos familles savent ce qui nous unis. Elle est nulle, je sais, mais je l’aime comme ça. »

Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1706552 : 1.63 mb
MEMORY : 1480552 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.