Publicite

Showbiz : Toujours attendu à Abidjan, DJ Arafat dit qu’il n’a pas reçu de convocation

Cela fait des jours et des nuits que la justice ivoirienne fait le pied de grue à l’aéroport Felix Houphouët Boigny. Il n’y a toujours aucun signe d’Arafat DJ, à l’horizon. L’homme, qui essaie de gagner du temps avec une tournée prolongée à l’infini, a trouvé une autre parade. Il affirme, mordicus, ne pas avoir reçu de convocation de la part de la justice ivoirienne.
Publicite
  

Arafat attend toujours sa convocation

Depuis sa condamnation le 25 mai dernier, Arafat DJ ne tarit plus d’explications. Il se justifie à n’en point finir alors que la justice ne demande qu’à l’entendre. L’artiste, depuis l’Europe, où sa tournée vire à l’exil, se confond en excuses et en justifications. Il a même trouvé mieux pour faire fléchir le juge qui l’a condamné. Arafat DJ dit qu’il n’a jamais reçu de convocation. Dans une déclaration où il s’adresse directement au juge qui l’a condamné, Arafat DJ justifie d’abord son absence par le fait qu’il avait « beaucoup de spectacles », puis il affirme : « Je n’ai vu personne venir me remettre de convocation chez moi à la maison ». S’il cela est vrai, c’est au juge de réparer le vice de procédure. Mais même dans ce cas, où trouver le Berus Sama pour lui remettre la convocation en main propre ?

Ses excuses à Monsieur le Juge

Bien qu’il évoque l’absence de convocation, le N°1 du Coupé décalé ne peut s’empêcher de faire profil bas. « Je tiens à présenter mes excuses à la justice de Côte d’Ivoire. Je présente mes excuses au juge qui m’a condamné (…) Je ne vais jamais défier la justice de Côte d’Ivoire, je ne défie personne. Je respecte la justice de Côte d’Ivoire », a-t-il confessé. Depuis plusieurs jours l’Influenmento martèle qu’il est un citoyen exemplaire qui respecte la loi de son pays. Seul problème, il ne l’a pas encore prouvé dans les faits.

Arafat DJ réitère sa disponibilité

Alors que la justice a déjà dit son dernier mot et n’attend plus que la sentence soit exécutée, Arafat DJ retarde sans cesse l’échéance. En effet, la tournée sensée se terminer le 5 juin dernier a été relancée au 1er août. Difficile de ne pas y voir une fuite en avant de l’artiste qui promet néanmoins un concert à San Pedro ce 17 juin. Pourtant, là encore, le spectacle semble avoir été mis en pointillé. Malgré cela, Arafat DJ rassure sur sa droiture : « Mon avocat a fait appel. Je suis disponible à ce qu’on me reçoive pour qu’on m’entende. J’ai été condamné, je respecte la condamnation ».


Paula K. avec Alex Dimeco,correspondant / Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1721904 : 1.64 mb
MEMORY : 1479160 : 1.41 mb