Publicite

Côte d’Ivoire : La céramiste et écrivaine Corine Hazoumé arrêtée par la gendarmerie nationale

La céramiste et écrivaine Corine Hazoumé a été arrêtée jeudi, à son domicile, par la gendarmerie nationale. Elle est accusée d’avoir invectivé, en des termes extrêmement durs, certaines personnalités politiques et culturelles de Côte d’Ivoire, sur les réseaux sociaux.
Publicite


La gendarmerie embarque Corine Hazoumé malgré sa résistance

La célèbre céramiste et écrivain Corine Hazoumé a été arrêtée à son domicile, jeudi 17 janvier 2019, à 15 heures environ. Les éléments de la gendarmerie lui auraient signifié qu’ils exécutaient une décision de justice.

En effet, la directrice générale de Cer’Afrique est accusée d’avoir invectivé, sur les réseaux sociaux, et en termes extrêmement durs, certaines personnalités politiques et culturelles de la Côte d’Ivoire. C’est pourquoi une plainte a été déposée contre elle.

L’on rapporte que l’artiste s’est farouchement opposée aux gendarmes, mais ces derniers auront logiquement raison d’elle.

Corine Hazoumé était rentrée, il y a quelques jours, du Bénin où vit son époux.

Corine Hazoumé matraque les personnalités publiques ivoiriennes sur la toile

Depuis au moins un mois, Corine Hazoumé matraque, sans répit, de nombreuses personnalités ivoiriennes, principalement issues du monde artistique et des médias.

Ainsi, à travers des vidéos ou des écrits, elle expose sur la toile l’intimité, la sexualité ou la vie familiale de ses cibles. Ce sont, entre autres, le styliste Gilles Touré, le groupe Magic System, les animatrices Isabelle Anoh et Fatim Sidimé. En général, Corine Hazoumé les traite d’ingrats et de personnes de petites vertus. Ils auraient atteint la célébrité par des raccourcis et des combines de tout genre.  

Selon certaines de ses connaissances, l’éminente artiste n’irait pas bien, car elle souffrirait de troubles mentaux, depuis plusieurs mois. Elle-même aurait avoué, à plusieurs reprises, avoir été internée en France et au Bénin pour recevoir un suivi et des soins appropriés.

Ce serait cette instabilité mentale qui la pousse à débiter des sornettes sur ses collègues, par le biais des réseaux sociaux.

Paula K. avec Alex Dimeco, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1694936 : 1.62 mb
MEMORY : 1471560 : 1.4 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.