Publicite

2018 : Déjà trop d'accidents de la circulation !

L'année 2018 a été attendue et accueillie avec ferveur par les ivoiriens qui y ont placé beaucoup d'espoir.

Aujourd'hui, c'est à se demander si l'on a pas jubilé trop tôt. A peine l'année entamée que des drames se produisent et se comptent par milliers.

Des braquages en passant par des incendies pour atterrir dans des accidents de la circulation sont le lot quotidien des ivoiriens.

Pour ce début d'année, de nombreux cas d'accidents sont à enregistrer. Des cars qui se retrouvent les quatres roues en l'air, des véhicules de transport en commun qui finissent dans la lagune. Des véhicules particuliers qui terminent leurs courses dans des bananeraies. Des cars de ramassage qui finissent leurs courses dans des ravins sont à déplorer.
Publicite

Des accidents qui n'ont pas fini d'endeuiller des familles se produisent chaque jour. Que se passe-t-il exactement sur nos routes pour qu'elles s'acharnent autant contre ses usagers ? 

Pour la seule période du 1er au 15 janvier 2018, selon les chiffres livrés par le ministère de la santé et de l’hygiène publique, 1458 accidents de la circulation ont été enregistrés sur le territoire national causant 3225 blessés et 81 décès. 

Il faut noter qu'Abidjan a enregistré,  à elle seule, 191 cas d’accidents soit 47,04% pour la même période.

Pourquoi tant d'accidents en si peu de temps?

Les causes sont multiples et, malheureusement,  la cause humaine est, à 95%,  à l’origine de ces accidents.

Ils sont, pour la plupart, dus au  jeune âge des chauffeurs, surtout ceux des transports en commun (15 à 20 ans) qui sont mineurs et inconscients. Pire, ils conduisent sous l’effet d’excitants, avec une méconnaissance du code de la route. Sans oublier la pression des propriétaires pour la recette et celle des syndicats. 

A cela, s'ajoute le mauvais état des véhicules et des routes, le manque de contrôle des autos écoles, le manque de responsabilité de la part des conducteurs, ...etc. 

C'est le moment de tirer la sonnette d'alarme afin que cesse ce "carnage".
Les autorités doivent prendre leurs responsabilités pour trouver des solutions durables à ce problème.

C'est aussi le lieu d'en appeler à la responsabilité et à la discipline des chauffeurs pour qu'ils adoptent des comportements sains sur les routes afin de préserver la vie des passagers mais également la leur.

Evy D. /Akody

Laisser un commentaire

PEAK : 1358888 : 1.3 mb
MEMORY : 1239816 : 1.18 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Akody.com utilise les cookies pour suivre et compter les articles que vous avez lus. Ceci nous permet d'informer nos partenaires qui font la publicité sur notre site. En continuant, vous acceptez les termes d'utilisation de notre site.