Publicite

Au-revoir 2017, bonjour 2018 !!!

L’année 2017 tire allègrement vers sa fin. De rouge et de blanc vêtue, la capitale économique fait rappeler les fêtes qui approchent à grands pas. Guirlandes, arbres de noël, décorations sont observables sur les façades des maisons, magasins, supermarchés et autres immeubles.
Publicite
 
Les rues de la ville sont inondées de personnes venues qui, pour faire des emplettes pour les fêtes qui, pour admirer le beau spectacle qu’offre le ballet incessant des passants et vendeurs ambulants. 

De la petite vendeuse de jouets aux grands espaces, les cadeaux et jouets pour enfants s’arrachent comme de petits pains car tous les parents veulent offrir des cadeaux à leurs enfants pour sacrifier à la tradition de noël. 

A côté de ce traintrain, se mêlent aux cris incessants des vendeurs, les klaxons des voitures qui cherchent à se frayer un passage devant ce mur que forme ce tas de monde. Aussi, la bête noire des automobilistes pointe son nez, les embouteillages avec lesquels les ivoiriens devront communier durant cette période.

Au-delà de l’aspect festif, 2017 aura été une année pleine de remous notamment avec la mutinerie qui malheureusement a fait de nombreuses victimes dont des morts. En effet, les mutins réclamaient des primes de guerre promises par le gouvernement. 

Cet aspect résolu, les ivoiriens ont dû faire face à l’avancée grandissante de l’insécurité avec la fièvre des enfants en conflit avec la loi appelés « microbes » qui sévit en Côte d’Ivoire.

2017 c’est également les doubles médailles de bronze raflées par la sprinteuse ivoirienne, Marie-Josée Ta Lou, vice-championne des mondiaux de Londres 2017. Suivirent les huitièmes jeux de la francophonie qui ont réuni à Abidjan, pendant dix jours, les sportifs de l’espace francophone. 

Enfin, la tenue du sommet Union-Africaine (UA), Union-Européenne (UE) qui a réuni, à Abidjan, un parterre de chefs d’Etat africains et européens autour des questions de la jeunesse et de l’immigration clandestine.

L’année 2017 aura eu son lot d’événements, de surprises, de crises, etc. Elle s’achève sur un fond de satisfaction pour certains et de regret pour d’autres. 
Joyeuses fêtes de fin d’année à toutes et à tous, dans l’espoir que 2018 soit une année d’accomplissement et de nouveaux challenges pour les ivoiriens, notamment pour les jeunes.

Evy D. / Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1366680 : 1.3 mb
MEMORY : 1249256 : 1.19 mb