Publicite

Déguerpissement à Adjamé : quand la montagne accouche d’une souris!

Une vaste opération de déguerpissement a été lancée sur toute l’étendue du territoire ivoirien par le gouvernement dit-on pour redonner un nouveau visage, notamment celui de la propreté à la Côte d’ivoire.

Cette campagne a débuté dans la capitale économique ivoirienne, précisément dans la commune d’Adjamé qui on le sait, est réputée pour ses marchés mais également pour l’indiscipline et le désordre qui y règnent. Cette action a permis de dégager la voie menant à la "liberté" une rue très prisée des commerçants et autres conducteurs de véhiculent donnant l’accès facilement à cette partie de la commune.
Publicite

Dès les premiers instants, la rue affichait une allure de propreté car elle respirait et chaque chose était à sa place. Malheureusement, comme certaines personnes ont en horreur l’ordre, la montagne a donc accouché d’une souris.

Et comme le dit si bien l’adage, "Chasser le naturel, il revient au galop" qui prend tout son sens dans cette situation. En effet, juste après le passage des bulldozers, commerçants et chauffeurs ont pris d’assaut l’endroit comme à l’accoutumée.

Il n’a fallu que quelques instants pour que tout ne redeviennent comme avant. Les trottoirs transformés en gare, en magasin d’articles divers, des vendeurs ambulants hélant des clients, impossible de se frayer un chemin, car entre commerçant, chauffeur et voleur, la route devient longue. Face à cet état de chose, il convient de se demander pourquoi ces personnes refusent de se plier au règlement ?

Il ne suffit pas seulement de chasser des gens qui occupent illégalement le bien de l’Etat, mais il faut pouvoir rediriger ses personnes dans un cadre approprié et dont l’accès sera facile tant pour les clients que pour les commerçants. Egalement mettre en place une brigade pour assurer le suivi de cette campagne. Car, s’il n’y a pas de suivi, ce qui est malheureusement le cas en côte d’ivoire, quant aux nombreuses reformes prises pour assainir la ville.

Si aucune mesure n’est prise, l’on reviendra toujours à la case départ et tous les efforts consentis seront vains. Pour  preuve, nombre de déguerpissement ont été opérés et qui n’ont donné aucun résultat. Pour éviter que les déguerpis ne fassent le bras de fer avec les autorités, il est essentiel qu’une politique de communication soit élaborée enfin de leur faire comprendre le bien-fondé de cette campagne, en leur assignant des rôles car il y va de l’image du pays.

Certes, la route de l’émergence est parsemée d’embûches, mais c’est par l’effort et la douleur que l’on peut accéder au développement. Pour que la destination Côte d’Ivoire, redevienne un eldorado, tout le monde doit mettre la main à la pâte.

Evy D. / Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1373840 : 1.31 mb
MEMORY : 1255728 : 1.2 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.