Diabète: la Côte d’Ivoire se réjouit des avancés dans la prise en charge des populations

Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Raymonde Michèle Goudou Coffie, s’est réjouie mercredi 06 avril des avancés dans la prise en charge des populations malades du diabète, dans sa déclaration faite en prélude à la célébration de la 68ème Journée mondiale de la santé (JMS) placé sous le thème "soyez plus fort que le diabète".

"Le gouvernement se réjouit des avancées notables dans la prise en charge des populations et dans l’amélioration de leur bien-être", a affirmé Mme Goudou dans son adresse.

En considérant des études de la Fédération internationale du diabète, le nombre de personnes atteintes par cette maladie en Côte d’Ivoire était estimé à 501.530 et évalué à un taux national de prévalence oscillant entre 5,19% et 10% en 2013.

Au nombre des actions menées par le gouvernement figurent la subvention du coût du flacon de l’insuline qui est passé de 16.800 FCFA à 7.340 FCFA en officine privée et 3.700 FCFA dans le public, avec alignement du prix des spécialités au prix du générique dans le public, de  la décentralisation de la prise en charge appuyé par l’installation de dix (10) micro-cliniques et quinze (15) cliniques à Abidjan et à l’intérieur du pays. Dans ce sens, diverses campagnes ont été entreprises sur toute l’étendue du territoire national afin de sensibiliser et dépister des communautés à la base.
 
En vue d’une meilleure prise en charge des cas de diabète, des spécialistes du domaine médical ont bénéficié d’une formation. Elle a concernée six cent (600) médecins généralistes, cent cinquante-neuf (159) agents techniques de santé et vingt (20) spécialistes en endocrinologie.
 
Il est important de savoir que le diabète survient chez les personnes dont le pancréas ne produit plus suffisamment d’insuline ou que l’organisme n’utilise pas correctement l’insuline qu’il produit. Aussi, des facteurs tels que le manque d’une alimentation équilibrée et d’activité physique, le surpoids, l’obésité favorisent ou aggravent ce mal. Mais un des aspects notables à ne pas négliger représente le changement climatique, l’utilisation des produits chimiques, des pesticides, des rayonnements ionisants qui favorisent l’augmentation des cas de cancer et l’apparition de nouvelles pandémies.

Thyness/Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1714712 : 1.64 mb
MEMORY : 1511728 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.