Publicite

Don de sang- Gendarmes et militaires donnent leur sang, "inculquer à nos hommes le sens du secours"

Tous les corps de l’armée ivoirienne ont été invités, ce jeudi 26 avril, à participer à une opération de don de sang, à la caserne de la Gendarmerie d’Agban, dans le district d’Abidjan. Le ministre d’État, ministre de la Défense Hamed Bakayoko, à l’initiative de l’événement, a pris part à cette collecte au profit du Centre National de Transfusion sanguine (CNTS).
Publicite

Il a, dès son arrivée sur les lieux de l’opération, tombé la veste pour se soumettre au protocole. Le ministre d’État, ministre de la Défense Hamed Bakayoko, s’est d’abord rendu au stand d’inscription, pour participer à la collecte de sang organisé par son ministère et le Centre National de Transfusion Sanguine. Après avoir renseigné les fiches d’enregistrement, le ministre a eu un entretien confidentiel avec les médecins chefs de l’armée, sur son bilan médical, avant de se diriger vers les lits de transfusion, dressés sous des tentes en face du Centre Principal de Santé (CPS), de la caserne de la Gendarmerie d’Agban. A cet endroit, le premier responsable de l’armée de Côte d’Ivoire, a donné de son sang. La poche de sang recueillie, sera traitée puis mise à la disposition de la population ivoirienne. Une action qu’il recommande aux membres des forces armées et de défense de Côte d’Ivoire.

« Je suis très heureux de participer à cette opération de don de sang qui va permettre de sauver des vies. Je suis d’autant plus heureux que cela se fasse avec les militaires et j’aimerais féliciter les différents chefs de corps d’armées, le Commandant supérieur de la Gendarmerie et le Chef d’État Major général des armées de Côte d’Ivoire, d’avoir initié cette opération qui rapprochent nos hommes de la population. Vous savez notre leitmotiv est de renforcer l’esprit armée-population. Nous voulons inculquer à nos hommes le sens du secours. Et aujourd’hui c’est une opération citoyenne » a déclaré Hamed Bakayoko, avant de préciser que cette opération s’étendra à d’autres villes du pays, afin de combler le déficit d’hémoglobine, dans la banque nationale de sang.

« On a un besoin de 240 000 poches de sang alors qu’il n’y a que 160 000 disponibles. Donc cette opération qui commence au camp Agban et qui va se poursuivre dans les autres casernes, de Bouaké et Korhogo, permettra de réduire ce déficit. J’invite donc tous mes collaborateurs à participer à cette collecte » a réagi au micro de Poleafrique.info, le ministre d’État, ministre de la défense, Hamed Bakayoko.

Plus de 500 personnes ont pris part à l’opération ce matin. 700 poches de sang sont attendues, d’ici la fin de la journée.

Éric Coulibaly/Poleafrique
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1722176 : 1.64 mb
MEMORY : 1484592 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.