Publicite

La PISAM lève 10 milliards de FCFA pour sa transformation en un ‘’hôpital digital’’

La polyclinique internationale Sainte Anne Marie (PISAM) d’Abidjan a levé plus de 10 milliards de FCFA auprès de la Société générale de banque de Côte d’Ivoire (SGBCI) pour sa transformation en un ‘’hôpital digital’’, a annoncé à APA son Président directeur général, Eric Djibo.

Dans un entretien à APA, Eric Djibo a annoncé la transformation de la PISAM en un ‘’hôpital digital’’ à travers le concept ‘’PISAM 2.0’’. ‘’La PISAM 2.0 est la PISAM de l’émergence, c’est un hôpital digital, c’est un dossier patient unique numérisé’’, a expliqué M. Djibo, qualifiant de ‘’révolutionnaire’’ les nouvelles ambitions de sa structure qui seront ‘’effectives d’ici à février 2017’’.

Le projet PISAM 2.0 va permettra d’accueillir les patients dans un ‘’cadre médical agréable et surtout performant’’, se félicite-t-il en notant que ‘’le plateau technique actuel de la PISAM est considéré comme l’un des meilleurs de la sous-région’’.

Ce projet permettra à la PISAM de s’équiper davantage. De plus, la digitalisation de l’information grâce au Système d'information hospitalier (SIH) ‘’garantira un gain de temps à tous, un meilleur suivi des cas médicaux’’.{{Ad}}

‘’Les médecins auront facilement accès aux dossiers de leurs patients que ce soit en consultation, au bloc opératoire ou en hospitalisation. Ils auront accès aux résultats des laboratoires et de l’imagerie’’, a expliqué le Président directeur général de la PISAM, ajoutant que ‘’tout cela améliorera la prise en charge du patient’’ avec du ‘’matériel de dernière génération’’.

A ce propos, il a cité notamment un service de radiologie interventionnelle, un service d’imagerie complètement rééquipé avec des équipements de dernière génération dont un IRM de 1.5 Tesla, un bloc opératoire aux standards internationaux et un service de réanimation, et de surveillance continue.

Dans le cadre de la mise en exécution de cette ambition, la PISAM a levé plus de 10 milliards de FCFA auprès de la Société générale de banque de Côte d’Ivoire. ‘’Nous avons levé un peu plus de 10 milliards de FCFA dans une banque locale (SGBCI)’’, a indiqué M. Djibo, relevant en outre une ‘’nouvelle identité visuelle’’.

Selon lui, la moitié de ce montant sera utilisée pour ‘’réhabiliter le bâtiment, faire des locaux plus agréables, des chambres d’hospitalisation rénovées, ouvrir les ailes qui sont fermées pour accueillir beaucoup plus de patients’’.

Aujourd’hui, a-t-il fait observer, ‘’nous avons 105 patients à l’hôpital et nous avons été obligés de refuser des patients’’. Les travaux de réhabilitation sont prévus au plus tard en janvier et dureront entre 12 et 18 mois.

‘’Les études ont déjà commencé et les travaux devraient s’étaler entre 12 et 18 mois. Les patients pourront voir au fur et à mesure qu’on avance, les améliorations du cadre. Pendant ce temps, la PISAM reste fonctionnelle. On va phaser la réhabilitation pour que les patients aient accès à l’hôpital ‘’ a rassuré Eric Djibo.

‘’C’est pour vous dire qu’il y a un besoin. Les gens font confiance à la PISAM et donc on veut augmenter la capacité. Nous prévoyons avoir un équipement de dernière génération, une imagerie. Nous prévoyons aussi de refaire les blocs opératoires, et la réanimation’’, a-t-il expliqué.

‘’Les études ont déjà commencé et les travaux devraient s’étaler entre 12 et 18 mois. Les patients pourront voir au fur et à mesure qu’on avance, les améliorations du cadre’’, a-t-il souligné en précisant que ‘’pendant ce temps, la PISAM reste fonctionnelle. On va phaser la réhabilitation pour que les patients aient accès à l’hôpital’’.

La PISAM est un établissement hospitalier privé ivoirien ouvert en 1985 en vue notamment de constituer une alternative aux difficultés d’équipement constatées dans les Centres hospitaliers universitaires (CHU) publics d’Abidjan.
 
LS/APA
Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
PEAK : 1695648 : 1.62 mb
MEMORY : 1487208 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.