Publicite

Religion: le Cheikh Ben Halima en Côte d'Ivoire pour une campane de vulgarisation de la médecine prophétique

Le fondateur de l’Organisation Non-Gouvernementale Coran Guérit (ONG Coran Guérit), le Cheick Ben Halima Abder-Raouf était face à la presse hier (mercredi 27 avril) dans le cadre d’une vaste campagne Ouest Africaine de vulgarisation de la médecine prophétique (Roqya) allant du 25 avril au 20 mai en Côte d’Ivoire.

Lors de cette conférence inaugurative qui s’est tenue au siège social de ladite ONG sis au quartier Ananeraie de la commune de Yopougon, le Cheikh Ben Halima Abder-Raouf, exorciste internationale musulman, a tenu à expliquer à l’audience la puissance et les méthodes de guérison par le coran et la médecine prophétique.

Publicite

Pour le Cheick Ben Halima, cette tournée s’article au tour de plusieurs objectifs notamment "soigner les personnes qui souffrent des maladies mystiques", "les problèmes de santés anormaux", "les états mentaux anormaux" et "les cauchemars. Régler les problèmes des personnes qui sont poursuivies dans leurs rêves, la guérison des maux mystique, les échecs répétés dans la vie, les problèmes de génies, d’attaques par la sorcellerie, de mari et femme de nuit, les cauchemars dans les rêves suivis parfois de stigmate au réveil et l’envoutement (…)".

Aussi, "vu l’état avancé des demandes et par moment mon indisponibilité, je forme gracieusement des gens avec qui je travaille ; lesquels assurent la permanence sur place en Côte d’Ivoire dans les prières et guérison par le coran, (...)", indique-t-il.   
Dans la même veine de présentation des objectifs de la campagne, l’exorciste a tenu à préciser par ailleurs que l’une de ses visions primordiales est de dénoncer et combattre le satanisme, en occurrence ceux qui se mettent dans l’habit de la religion pour induire d’autres dans le satanisme (…).          

Séance tenante, il a employé l’une des méthodes de guérison par captation afin de dévoiler les secrets de la propagation du phénomène de "microbe" qui a pris de l’ampleur en Côte d’Ivoire depuis un certain temps. D’après l’interprétation du Cheick, il ressort que le phénomène de microbes serait dû à une politique des autorités ivoiriennes.

Et donc difficile à de l’extirper su système, "certains font des sacrifices des djinns pour avoir du pouvoir et ne pas se faire attraper par les autorités ; tandis que d’autres font la sorcellerie pour déstabiliser le pays, envoient les djinns pour créer du désordre. Et ce sont ces djinns qui agissent à travers ces jeunes microbes en sacrifiant des personnes (...), a-t-il interprété.
"Incha-Allah, il aura du changement", rassure le Cheick Ben Halima.

Le programme du Cheick Ben Halima se tend sur plus d’un mois dans tout le pays entremêlé par plusieurs activités donc des conférences, commentaires du saint coran (Tafsir), conférence à l’intention des professeurs et spécialistes de la médecine moderne, à Abidjan Plateau etc.

Penouel D. / Akody.com


Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1722536 : 1.64 mb
MEMORY : 1493384 : 1.42 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.