Publicite

Santé : Coronavirus, la Côte d’Ivoire en mode action contre toute suspicion de cas

L’Institut National de l’Hygiène Publique (INHP), en partenariat avec l’Organisation Mondiale de la Santé (OMC), a convié la presse ce vendredi 21 février 2020 pour faire le bilan du Coronavirus en Côte d’Ivoire qui touche particulièrement la Chine présentement. 
Publicite


Selon le Docteur Chérif de l’INHP, au 20 février 2020 à 08 h GMT, le Coronavirus touche plus l’Asie avec 2120 décès en Chine notamment pour un total de 80.000 cas détectés à travers le monde.

En Côte d’Ivoire, c’est en janvier que le ministère de la Santé avait enregistré une suspicion et les deux cas ont été traités et placés sous incubation pendant quatorze jours, période maximale de manifestation de la maladie.

 « Un premier cas de coronavirus, après une alerte des autorités aéroportuaires d’Abidjan avait été découvert. Le deuxième cas a été détecté dans un centre hospitalier de Bingerville, mais après les examens de l’institut pasteur de Côte d’Ivoire, les résultats étaient négatifs », a tenu à préciser le Docteur Chérif ajoutant qu’aucun vaccin n’a été trouvé pour l’heure.

Intervenant sur le niveau de préparation de la Côte d’Ivoire face au Coronavirus, le Docteur Daouda Coulibaly de l’INHP, a reconnu que pour faire face à cette urgence sanitaire, il faut une intervention internationale conforme aux normes conventionnelles.

« Nous avons pris toutes les dispositions nécessaires pour prévenir le coronavirus encore appelé Covid-19. Si vous allez à l’aéroport International Félix Houphouët Boigny, vous vous rendrez compte que nous avons aménagé un espace pour vite prendre en charge toutes les personnes qui présenteraient des symptômes similaires au coronavirus. 

C’est dans ce cadre que nous avons réussi à savoir que les deux alertes reçues n’étaient pas des cas avérés. Rassurez-vous, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), dans sa liste de structures capables de détecter et confirmer le coronavirus, a cité l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire. C’est dire que nous sommes en alerte et les agents des frontières terrestres ont même été formés à cet effet » a-t-il indiqué.

Face à l’ampleur que prend ce virus, qui d’après le Docteur Chérif  du centre des opérations d’urgence à l’INHP, pourrait passer de l’étape d’épidémie à pandémie, M. Sigui Philippe Mincom du département communication de l’INHP a évoqué le rôle des médias en de telle période critique.

Pour lui, en cas d’épidémie, les journalistes doivent faire preuve de citoyenneté en donnant des informations pertinentes servant à sauver des vies et non détruire, en diffusant des actualités exactes avec les personnes ressources, puis les communiqués de presse rassurant.

Pour rappel, le coronavirus est une famille de virus très variée de virus respiratoire pouvant toucher aussi bien l’homme que l’animal et se manifeste par la fièvre, des toux sèches, des difficultés respiratoires, et une détresse respiratoire. 

A juste titre des consignes ont été données par le Docteur Daouda Coulibaly.

« Il faut éviter le contact étroit avec les personnes souffrant d’infections respiratoires aigües. Il est aussi recommandé de se laver fréquemment les mains, en particulier après un contact direct avec des personnes malades ou leur environnement. Il faut utiliser un mouchoir en papier pour éternuer et tousser et le jeter dans une poubelle.

A défaut, éternuer dans le pli du coude puis se laver les mains régulièrement à l’eau et au savon. Maintenant en cas de fièvre, il faut se rendre  dans le centre de santé le plus proche. Car vite détecté, le patient pris en charge peut guérir du coronavirus », a-t-il indiqué.

Casimir Boh/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1713768 : 1.63 mb
MEMORY : 1496176 : 1.43 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.