Santé : Covid 19, la Côte d’Ivoire deuxième pays africain et premier francophone à recevoir des doses de vaccins via le mécanisme COVAX

L’initiative COVAX a expédié 504 000 doses du vaccin AstraZeneca/Oxford, sous licence par le Serum Institute of India (SII) en Inde et 505.000 seringues à Abidjan, ce 26 février 2021. Cet envoi constitue le deuxième lot expédié et livré en Afrique par la facilité COVAX dans le cadre d'un effort sans précédent pour fournir au moins 2 milliards de doses de vaccins COVID-19 d'ici la fin 2021.


" La Côte d’Ivoire est heureuse et fière d’être le deuxième pays africain après le Ghana à bénéficier des vaccins fournis à travers la facilité COVAX. Cela est une importante étape dans notre lutte commune contre l’ennemi commun qu’est la COVID-19. La pandémie a fait beaucoup de dégâts à travers le monde et notre pays n’est pas en reste. Plus de 32,000 personnes vivant en Côte d’Ivoire ont été infectées par la maladie, et 188 en sont mortes. C’est une tragédie. Je voudrais m’incliner devant leur mémoire. Les vaccins que nous venons de réceptionner ce jour, vont nous permettre de contenir la pandémie et d’améliorer la santé de nos populations. " a indiqué le Ministre ivoirien de la Santé et de l’Hygiène publique.

La Côte d’Ivoire fait partie de l’un des premiers pays africains à recevoir ses premières doses de vaccin contre la maladie à Coronavirus (Covid-19). La réception des 504 000 doses de vaccins s'est faite dans la matinée du vendredi 26 février 2021 à l'aéroport Félix Houphouet Boigny de Port-Bouet. Livré dans la matinée du 26 février 2021, par la compagnie aérienne Emirates, le vaccin Covid 19 dans le cadre du COVAX, est une initiative mondiale travaillant avec les gouvernements et les fabricants en vue de garantir la disponibilité des vaccins Covid-19 dans le monde entier, tant pour les pays à revenu élevé que pour les pays à faible revenu.

Les doses de vaccins ont été réceptionnées à l’aéroport international d’Abidjan par le Ministre ivoirien de la Santé et de l’Hygiène Publique, Dr Eugène Aka Aouélé, qui avait à ses côtés les membres du mécanisme COVAX, que sont GAVI, CEPI, UNICEF et OMS, ainsi que le Coordonnateur résident du SNUD en Côte d’Ivoire et les Ambassadeurs des pays de l’Union européenne, dont les financements ont permis la fabrication, le transport et la distribution du vaccin. Les vaccins transportés par l’UNICEF proviennent de l’Inde (Mumbai), et ont transité par Dubai où a été collecté une cargaison de seringues issu d'un stock financé par Gavi au centre d'approvisionnement régional de l'UNICEF. L'UNICEF s'efforce de surveiller les vaccins dans la chaîne d'approvisionnement, depuis la porte de l'usine jusqu'au port d'entrée de chaque pays.

Après le Ghana, la Côte d’Ivoire devient donc le deuxième pays africain à recevoir des doses de vaccin COVID-19 acheminés via le mécanisme COVAX. Ceci constitue une étape historique vers l’objectif d'assurer une distribution équitable des vaccins COVID-19 dans le monde entier, dans le cadre de ce qui constitue la plus grande opération d'achat et de fourniture de vaccins de l'histoire.

COVAX, qui est le pilier vaccins du dispositif pour accélérer l’accès aux outils de lutte contre la COVID-19 (Accélérateur ACT), est co-dirigé par, l'Alliance pour les vaccins (Gavi), l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la Coalition pour les innovations en matière de préparation aux épidémies (CEPI) et l'UNICEF qui dirige les opérations d’achat et de livraison des vaccins.

"C'est un moment important pour la Côte d'Ivoire, le continent africain et COVAX - nous rapprochant tous de notre objectif commun d'accès équitable aux vaccins COVID-19", a déclaré Marie-Ange Saraka-Yao, directrice générale, Gavi, l'Alliance du Vaccin. Notre travail sur le déploiement mondial ne fait que commencer, mais Gavi est fier de voir la vision du mécanisme COVAX et d'AMC devenir une réalité avec cette première vague de livraisons qui protégera les plus vulnérables, y compris les travailleurs de la santé en première ligne dans la lutte contre cette pandémie."

"Aujourd'hui est un premier pas important vers la réalisation de notre vision commune de l'équité en matière de vaccins, mais ce n'est qu'un début. Nous sommes fiers de noter que la Côte d’Ivoire fait partie des premiers pays en Afrique à recevoir le vaccin AstraZeneca/Oxford à travers le mécanisme COVAX. La pandémie mondiale a déjà causé des centaines de milliers de décès et perturbé la vie de milliards de personnes. Outre une réduction du nombre tragique de décès et une maîtrise de la pandémie, l’introduction d’un vaccin permettra également d’éviter des pertes s’élevant à 375 milliards de dollars US dans l’économie mondiale, chaque mois. L’accès mondial et équitable à un vaccin, qui protègera en particulier les agents de santé et les personnes qui encourent le plus grand risque de contracter la maladie, constitue l'unique moyen d’atténuer l'impact de la pandémie en santé publique et au niveau économique », a affirmé le Représentant de l’OMS en Côte d’Ivoire, Dr Jean-Marie Vianny YAMEOGO.

" Les vaccins sauvent des vies. À mesure que les agents de santé et les autres personnels de première ligne seront vaccinés, nous pourrons constater un retour progressif à la normale, notamment un meilleur accès aux services de santé, d'éducation et de protection pour tous et en particulier pour les enfants. L’UNICEF et ses partenaires travaillent ensemble pour aider les pays à se préparer à l'introduction du vaccin COVID-19 et au déploiement de la campagne de vaccination dans le pays. Dans l'esprit de la couverture maladie universelle, nous ne devons laisser personne derrière." a déclaré Marc Vincent, Représentant de l’UNICEF en Côte d’Ivoire.
" En tant que premier bailleur du dispositif COVAX avec une contribution de 2,3 milliards d’euros, la « Team Europe » (l’Union européenne, ses Etats membres, la Banque européenne d’investissement) est fière d’avoir facilité l’accès des Ivoiriens aux premiers vaccins contre la Covid-19. C’est un signe tangible de solidarité, qui va s’étendre progressivement à d’autres pays d’Afrique ", a déclaré Jobst von Kirchmann, Ambassadeur de l’Union européenne.


Blackson Dodo Sylvain, Correspondant/Akody.com

Laisser un commentaire

PEAK : 1710952 : 1.63 mb
MEMORY : 1508456 : 1.44 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.