Santé : « La consommation élevée de boissons alcoolisées » accélère la survenue de l’hypertension artérielle (Journée mondiale contre l’hypertension)

Décrétée pour la première fois en 2005, "Journée mondiale d’hypertension artérielle" par la Ligue mondiale contre l’hypertension. Cette journée mondiale se déroule le 17 mai.   

En effet, le but de la Journée mondiale de l’hypertension artérielle est de communiquer au public l’importance de l’hypertension et la gravité de ses complications médicales, et de fournir de l’information sur sa prévention, sa détection et son traitement. 

Longtemps silencieuse, l’hypertension artérielle peut entraîner des complications très graves notamment les infarctus, les attaques cérébrales… Il y a hypertension artérielle lorsque la force du sang contre les parois des vaisseaux sanguins est trop élevée. L’hypertension artérielle peut endommager des organes vitaux comme le cœur, le cerveau ou les reins. 

"Un milliard de personnes souffrent d’hypertension dans le monde dont 40 % dans les pays occidentaux et 60 % dans les pays en voie de développement. Mais dès 2025, à cause du vieillissement de la population et de l’évolution de mode de vie qui favorise l’obésité et la sédentarité, ce ratio pourrait connaître une évolution allant jusqu’à 1,5 milliard de malades.
  
Selon une étude menée par le CFLHTA et la Sofres, il y aurait 14,4 millions en France d’hypertendus et seulement 7,6 millions de malades traités. Une large majorité de ces hypertendus traités (70 %) ont plus de 60 ans. Mais il reste ainsi 6,8 millions de la population de plus de 35 ans qui sont hypertendus mais n’ont pas été dépistés ou ne sont pas suivis ! 

Notons que l’hypertension non traitée est plus fréquente chez les hommes. Ainsi, cette affection est une des rares pathologies cardiovasculaires pour laquelle les hommes de moins de 55 ans sont clairement moins bien pris en charge que les femmes. 

Aujourd’hui, la mesure de la tension artérielle est possible. 

En France pour exemple, 25 % des hypertendus traités possèdent un appareil à domicile, 18 % l’utilisent régulièrement (au moins une fois par mois) et 10 % seulement ont acheté cet appareil sur les conseils de leur médecin. 

Selon une analyse de l’ONG « La Lutte Contre L’hypertension Artérielle » basée en Côte d’Ivoire, plusieurs facteurs favorisent la survenue d’AVC ou d’AIT à divers degrés : le tabac, le diabète non contrôlé par des traitements, l’excès de cholestérol, l’absence d’activité physique régulière, la consommation élevée de boissons alcoolisées, la prise de certains médicaments pendant plusieurs années de traitements hormonaux de la ménopause...  


Penouel D., Correspondant/Akody.com 

Laisser un commentaire

PEAK : 1724888 : 1.64 mb
MEMORY : 1523784 : 1.45 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.