Publicite

Santé: Le personnel de l’hôpital général d’Ayamé invité au respect de la gratuité des soins

Le directeur de cabinet du Ministère de la Santé et de l’hygiène publique, Pr Aka Joseph a invité le personnel de l’hôpital général d’Ayamé au respect de la gratuité des soins, jeudi, lors de la cérémonie d’installation du nouveau directeur de l’établissement. 
Publicite

Le Gouvernement  offre depuis 2012 une gratuité de soins  ciblée aux populations. ''Lorsqu’on dit que les soins sont gratuits, ils doivent effectivement être gratuits ” a fait savoir le PR Aka Joseph au personnel de l’hôpital. Il leur a demandé pour ce faire de tourner le dos  à toute forme de racket.

''On ne vient pas dans ce métier pour devenir des milliardaires” a martelé le directeur de Cabinet. Il a exhorté le personnel à l’humanisme qui doit être leur  motivation première et l’a appelé à l’esprit d’équipe et à se départir de l’esprit de groupe.

Le directeur de la médecine hospitalière et de proximité chargé de la reforme hospitalière Dr Edi Ossohou a conseillé au personnel de travailler de sorte à pouvoir bénéficier des retombées des mesures prises par le Gouvernement au profit du corps médical.

L’hôpital général d’Ayamé a un nouveau directeur en la personne du Dr  Kouamé Bahini Alexis .Il lui ai demandé de travailler à redorer le blason de cet établissement sanitaire naguère une reférence3 dans le Sud-Comoé.

Ainsi, les femmes enceintes bénéficient de la gratuité des Consultations Prénatales (CPN), des examens complémentaires (examens d’échographie et de laboratoire), la gratuité de l’accouchement normal et les complications liées à l’accouchement (épisiotomie, réparation de déchirures du périnée, hémorragie etc.), la gratuité de la césarienne.

A l’enfant  de 0 à 5 ans il est offert la gratuité de la prise en charge des maladies les plus fréquentes (PECIMNE), que ce soit au plan médical qu’au plan chirurgical.

Pour la population générale la gratuité concerne les 48 premières heures des urgences médico – chirurgicales, le traitement du paludisme après la confirmation du diagnostic, en outre, un abattement de 30% sur le coût de tous les actes supérieurs à 1000FCFA.




Paula K. avec Youne Brice, Correspondant/Akody.com

Publicite

Laisser un commentaire

Publicite
Publicite
Publicite
Publicite
PEAK : 1731776 : 1.65 mb
MEMORY : 1482152 : 1.41 mb
x

Ce site web utilise des cookies

Notre site Web utilise des cookies et collecte votre adresse IP pour diffuser et améliorer notre contenu Web. Les cookies et les adresses IP nous permettent de vous offrir une expérience personnalisée. More

Akody peut utiliser des cookies et mon adresse IP pour collecter des statistiques et fournir des offres personnalisées dans le respect de la politique de confidentialité et des conditions d'utilisation. Akody peut utiliser des services tiers à cette fin. Je peux révoquer mon consentement à tout moment en visitant l'option de retrait.